Accueil Spor L’ES Sétif et le Club Africain se disputent Djabou

L’ES Sétif et le Club Africain se disputent Djabou

0

C’est une bataille sans merci à laquelle se livrent les présidents de l’ES Sétif, Hassan Hamar, et son homologue du Club Africain de Tunis, Salim Riahi, autour de l’international algérien, Abdelmoumen Djabou. Le joueur, actuellement en convalescence et dont le retour à la compétition ne se fera pas avant six mois après avoir été, il y a quelques semaines, opéré du genou, est désormais libre de tout engagement envers le club de la capitale tunisienne, où il a passé trois saisons, conclues par un titre de champion national, le week-end dernier.
Une aubaine pour le patron sétifien afin de faire le forcing pour engager le milieu offensif. Mieux, Hamar a annoncé dernièrement au micro de la Télévision algérienne avoir eu l’accord de Djabou afin de revêtir le maillot de l’Aigle noir, le club de ses premiers amours. Mais il s’avère que du côté du Club Africain, l’on n’entend pas les choses de cette oreille. C’est du moins ce que ressort des déclarations du premier responsable du nouveau champion de Tunisie. En effet, lors de son passage sur la Radio tunisienne, Shems FM, le président du Club Africain, Salim Riahi, a affirmé que l’international algérien, Abdelmoumen Djabou, ne quittera pas le Club Africain cet été, même si le joueur est annoncé par le président de l’ES Sétif Hassen Hamar de retour en Algérie.
«Concernant la prolongation de Djabou avec nous, elle ne pose aucun problème. Nous avons une relation qui dépasse le cadre d’un président et d’un joueur. C’est un enfant du club. Je le considère plus qu’un simple joueur. Son contrat ne pose aucun problème pour nous et je ne suis pas inquiet car je suis sûr qu’il prolongera avec nous pour la saison prochaine. Cela devrait intervenir dans les prochains jours. J’ai été pris par des engagements personnels dernièrement et cela m’a empêché de prendre en charge le dossier, mais je ne suis pas inquiet. Il y a une confiance mutuelle entre nous et tout va bien se passer dans cette affaire », a-t-il assuré. Alors qui aura le dernier mot dans cette bataille à distance entre Riahi et Hamar ?
Hakim S.

Article précédentConstantine-2015 : soirée en hommage à Warda El-Djazaïria
Article suivantArabie saoudite : Riyad ne cache plus sa volonté de rapprochement avec Israël

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.