Qatar

Les médias sionistes indésirables au Qatar

Les journalistes de l’entité sioniste présents au Qatar pour couvrir le mondial sont confrontés à un boycott de la part de nombreux supporters arabes et étrangers. En soutien à la cause palestinienne, ils refusent catégoriquement de répondre à leurs questions. Alors que le premier vol commercial entre Tel-Aviv et Doha a eu lieu le 20 novembre pour le lancement de la coupe du monde de football au Qatar, journalistes et spectateurs israéliens présents sur place pour assister à la rencontre sportive rencontrent de nombreuses difficultés pour interroger les supporters originaires des pays arabes. Venus pour couvrir la Grand-messe du football mondial, les correspondants de l’Etat hébreu ont en effet essuyé de nombreux refus d’interview, voire été houspillés par les supporters. Certains parmi eux agitant des drapeaux palestiniens ou encore scandant des slogans en faveur de la cause palestinienne pour marquer leur opposition à Israël. Pour un reporter israélien, «il est très difficile de travailler ici». A titre d’exemple, lors de la cérémonie d’ouverture le 20 novembre, Ohad Hemo le journaliste de la chaîne israélienne N12 commence à interviewer en arabe un groupe d’hommes libanais en leur demandant d’où ils venaient.  «Etes-vous Libanais ? Je suis Israélien», débute le présentateur sioniste, en arabe et les fans lui ont immédiatement tourné le dos et l’un d’entre eux est revenu vers le journaliste israélien et lui a lancé : «Ça s’appelle la Palestine, il n’y a pas d’Israël». La normalisation avec Israël signée par des dirigeants arabes n’a pas des lendemains avec la mobilisation et l’attachement des peuples arabes à la juste cause du peuple palestinien, dans sa lutte pour en finir avec la colonisation sioniste en Palestine.

Accidents de la circulation: 27 morts et 1098 blessés en une semaine
Vingt-sept (27) personnes ont trouvé la mort et 1098 autres ont été blessées dans 958 accidents de la circulation survenus à travers plusieurs régions du pays durant la période du 20 au 26 novembre, selon un bilan publié hier par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Tizi-Ouzou avec trois morts et 28 blessés dans 26 accidents, ajoute la même source. Durant la même période, les éléments de la Protection civile sont également intervenus pour l’extinction de 605 incendies urbains, industriels et autres, dont les plus importants ont été enregistrés dans les wilayas d’Alger (107 incendies), Oran (45) et Blida (30).

Trois clandestins secourus après 11 jours cachés près du gouvernail d’un pétrolier
Trois passagers clandestins qui avaient passé 11 jours cachés près du gouvernail d’un pétrolier ont été secourus lundi à leur arrivée dans l’archipel espagnol des îles Canaries, ont rapporté des organismes espagnols de secours et d’urgence. « Trois hommes ont été localisés dans le safran du navire +Alithini II+ », alors qu’il avait jeté l’ancre aux abords du port de Las Palmas, a rapporté le sauvetage maritime. « Ils étaient fatigués et présentaient des signes d’hypothermie, et à leur arrivée au port ils ont été pris en charge par les services de santé », a précisé le message. Le service des Urgences 112 a expliqué, sur Twitter, que les personnes concernées présentaient « une déshydratation modérée et nécessitaient des soins hospitaliers ». Selon le tracker de transport maritime shipfinder.com, le « Alithini II » battant pavillon maltais avait appareillé de Lagos, capitale du Nigeria, le 17 novembre. Il est arrivé lundi au port de Las Palmas, dans les îles Canaries, situé au large de la côte nord-ouest de l’Afrique.

M’sila : saisie de plus de 71 000 comprimés de psychotropes et arrestation de deux trafiquants à Boussaâda
Les éléments de la cinquième sûreté urbaine de Boussaâda, dans la wilaya de M’sila, ont procédé à l’arrestation de deux trafiquants de drogue en leur possession 71 910 comprimés de psychotropes, a-t-on appris lundi auprès de la cellule de communication et des relations généraux de ce corps constitué. Exploitant des informations indiquant que deux dealers projetaient de commercialiser après stockage d’une grande quantité de psychotropes dans la région de Boussaâda, les membres de la 5ème sureté urbaine de cette ville ont mis en place un plan qui a permis, lors d’une opération de contrôle inopinée, l’arrestation des deux dealers, a-t-on précisé de même source.
L’opération a permis également la saisie de trois véhicules utilisés dans le trafic des psychotropes et une somme d’argent évaluée à 3.610.000 DA constituant les revenus de la commercialisation de ces psychotropes, a indiqué la même source . Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Boussaâda, les deux acolytes ont été écroués pour détention, transport et stockage d’une quantité de psychotropes d’une faço n illégale dans le but de sa revente et ce, dans le cadre d’une bande criminelle organisée.

Démantèlement d’un réseau criminel d’immigration clandestine à Alger
Les services de sûreté de la 1ère circonscription de police judiciaire de la wilaya d’Alger ont arrêté 7 individus membres d’un réseau criminel d’immigration clandestine, a indiqué, hier, un communiqué de la sûreté de wilaya d’Alger. Les services de la sûreté de wilaya d’Alger, représentés par la 1e circonscription de la police judiciaire « ont procédé à l’arrestation de 7 individus membres d’un réseau criminel d’immigration clandestine et à la saisie d’une embarcation, de 09 bidons d’essence et 2 bidons d’huile, un moteur, une boussole, un appareil GPS, des sommes d’argent (25000 DA et 100 euros) ainsi que 07 téléphones portables ». Après parachèvement des procédures judiciaires, les mis en cause ont été déférés devant le parquet territorialement compétent, conclut le document.

Le Pr algérien Mohamed Hichem Kara élu à l’Académie africaine des sciences
Le Professeur Mohamed Hichem Kara, biologiste océanographe à l’Université d’Annaba, a été élu membre à l’Académie africaine des sciences, a indiqué hier cette institution dans un communiqué. Le Professeur Kara, membre fondateur et vice-président de l’Académie algérienne des sciences et des technologies, « sera reçu et intronisé au sein de cette institution le 8 décembre 2022 à l’occasion de sa 14e Assemblée générale et du Forum mondial de la science qui se tiendront du 4 au 9 décembre 2022 à Cape Town en Afrique du Sud ». L’Académie africaine des sciences a pour objectif fondamental d’améliorer la qualité de vie sur le continent africain à travers l’intégration des connaissances et des progrès scientifiques. Les membres de l’Académie africaine des sciences, dont le siège est situé à Nairobi au Kenya, « sont élus à vie parmi des scientifiques africains actifs résidant en Afrique ou ailleurs et qui ont atteint les normes internationales les plus élevées et/ou qui ont apporté des contributions significatives au développement et à l’application de la science, de la technologie et de l’innovation en Afrique », rappelle la même source.

Plus de 20 000 migrants secourus au large des côtes libyennes depuis le début de l’année
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a rapporté lundi qu’un total de 20.842 personnes avaient été secourues en mer et renvoyées en Libye depuis le début de l’année 2022. Les migrants secourus comprennent 19.075 hommes, 1.089 femmes et 678 enfants, a indiqué l’OIM. En outre, 514 migrants sont morts et 865 autres ont disparu au large des côtes libyennes en empruntant la route de la Méditerranée centrale, a ajouté l’OIM. En 2021, un total de 32.425 migrants clandestins ont été secourus en mer et renvoyés en Libye.