12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

LE PRÉSIDENT BOUSCULE LES MINISTRES : «Respectez les engagements de l’État»

Le président de la République a réaffirmé, au cours du Conseil des ministres de mardi, l’Impératif pour le Gouvernement de tout mettre en œuvre pour concrétiser les décisions du Conseil, qui n’ont pas été suivies d’effet ou qui accusent un retard.
Il a également insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les engagements de l’État ayant un impact direct sur la vie du citoyen. Abdelmadjid Tebboune a, par ailleurs, appelé les ministres à faire preuve de réalisme et éviter de faire des promesses ou des engagements qu’il serait difficile de tenir. Le communiqué qui a sanctionné les travaux du Conseil des ministres a indiqué que le président de la République qui a souhaité la bienvenue et plein de succès au nouveau Premier ministre, Nadir Larbaoui, dans l’accomplissement de ses missions de premier responsable de l’exécutif a donné des instructions et des orientations fermes visant à raffermir la relation de confiance du citoyen avec l’État et ses Institutions. Dans ce cadre, il a appelé à la rationalisation des dépenses publiques et à préserver les deniers publics pour protéger les grands équilibres financiers et utiliser rationnellement les budgets définis pour les opérations et les grands projets publics. À ce titre, il donné des instructions fermes pour plus de vigilance en ce qui concerne la dilapidation des deniers publics et la consommation de budgets supplémentaires non-inscrits aux programmes définis, au moment où des parties de ces programmes sont en attente d’exécution. Il a également appelé à la nécessité d’intensifier la consultation entre les membres du Gouvernement sur les décisions ayant un impact sur les équilibres macro-financiers de l’État.
Il faut préciser, dans ce cadre que plusieurs projets d’intérêt public ont vu leurs coûts réévalués à coups d’avenants signés alors que les travaux sont déjà en cours ou à l’arrêt faute de liquidité financière. Ces situations ont conduit à des pertes pour le trésor public et même l’abandon définitif de certains projets. Les fermes instructions du président de la République visent justement à éviter ces cas de figure par une utilisation rationnelle des deniers publics et une étude plus poussée des coûts des projets pour éviter que leur réalisation ne soit impactée, négativement, par le renchérissement des prix des intrants.  Abdelmadjid Tebboune a, par ailleurs, appelé les membres du gouvernement à donner un coup d‘accélérateur à la cadence de réalisation des programmes et des engagements restants, notamment dans les secteurs de l’Éducation nationale et de l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises. Il faut préciser, dans ce cadre, que les décisions prises à l’occasion de ce Conseil des ministres constituent une véritable feuille de route qui va définir l’action future de l’exécutif pour la concrétisation des engagements du président de la République, raffermir la confiance entre le citoyen et l’État et pour améliorer le niveau de vie du citoyen algérien pour les années à venir par la réalisation d’équipements publics vitaux et par la satisfaction de ses besoins en matière d’alimentation, de soins, d’Éducation et de sécurité,  entre autres.
Slimane B.

Related posts

Le procureur de la CPI et le SG de l’ONU bientôt en Palestine pour enquêter sur les crimes de guerre de l’armée israélienne : L’entité sioniste paiera-t-elle pour ses crimes ?  

courrier

Secteurs de l’Éducation, Santé, Enseignement supérieur et Imamat : Tebboune exprime «sa gratitude pour tous les efforts consentis »

Redaction

Gilberto Pichetto Fratin, ministre italien de l’Environnement et de la Sécurité énergétique : « L’Algérie, un partenaire privilégié »Gilberto Pichetto Fratin,ministre italien de l’Environnement et de la Sécurité énergétique :

Redaction

LE PRÉSIDENT A REÇU DES RESPONSABLES DIPLOMATIQUES ET DE GOUVERNEMENTS DE L’ITALIE, DU CONGO ET DE LA CHINE : Ballet diplomatique au Palais d’El-Mouradia

Redaction

AHMED ATTAF, HIER À ORAN, À L’OUVERTURE DU 10e SÉMINAIRE DE HAUT NIVEAU SUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ EN AFRIQUE À ORAN : «Ghaza est devenue le tombeau du droit international»

Redaction

LA CAUSE PALESTINIENNE ET LA RÉFORME DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU AU CŒUR DES DÉBATS ENTRE LES DEUX PAYS : L’Algérie peut compter sur la Chine

Redaction