10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

LE PM SAHRAOUI À PARTIR DE TOLÈDE : « Aucune solution en dehors du référendum d’autodétermination »

Le Premier ministre sahraoui, Bouchraya Hamoudi Bayoun, a affirmé, à Tolède en Espagne, que le peuple sahraoui n’acceptera aucune solution qui ne respecte pas le droit international concernant la résolution du conflit au Sahara occidental, affirmant que le peuple sahraoui était déterminé à intensifier toutes les formes de lutte afin de recouvrer son indépendance.
Tout au long d’un demi-siècle de lutte et de résistance, les Sahraouis ont prouvé l’impossibilité d’une quelconque solution qui ne respecte pas la légitimité internationale et le droit international, a soutenu Bouchraya lors d’une conférence de presse tenue avant l’ouverture des travaux de la 47ème Conférence de l’Eucoco. Le Premier ministre sahraoui a tenu à rappeler que l’Espagne demeure toujours la puissance administrante au Sahara occidental jusqu’à la fin de l’occupation dans ce territoire non autonome. Il a, à ce titre, appelé l’Espagne à prendre ses responsabilités en assumant le statut que lui confère l’ONU.
Dans une rétrospective retraçant des faits historiques au Sahara occidental, le Premier ministre sahraoui a notamment précisé que la seule solution à laquelle ont adhéré les Sahraouis et les Marocains sous l’égide de l’ONU était l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental. Le Maroc n’a accepté la solution référendaire au Sahara occidental qu’en étant persuadé qu’il avait perdu face au Sahraouis après avoir enregistré une défaite politique et militaire cinglante, a-t-il assuré. D’autre part, le Premier ministre sahraoui a fait remarquer que le Maroc se trouve aujourd’hui dans une impasse dont il ne peut sortir à cause de la réalité sur le terrain, soulignant que le peuple sahraoui était déterminé à intensifier sa lutte politique ainsi que sa lutte armée en revenant à la situation d’avant le cessez-le-feu de 1991. Dans ce contexte, Bouchraya Bayoun a indiqué que le Royaume marocain est dans l’incapacité de poursuivre sa colonisation au Sahara occidental.
Le recours du Maroc à l’entité sioniste qui lui apporte un soutien politique, militaire et diplomatique met en lumière son incapacité à poursuivre son occupation à lui seul, a-t-il insisté. Concernant la Palestine, Bouchraya Bayoun a déclaré que les Sahraouis soutiennent le droit à l’autodétermination de tous les peuples y compris le peuple palestinien, relevant que le peuple sahraoui comme le peuple palestinien finiront par se débarrasser du joug colonial. Tant que les peuples sont prêts à combattre et à faire des sacrifices, aucune occupation quelle que soit sa nature ne peut perdurer indéfiniment, a-t-il martelé.
Ania Nch.

Related posts

Crédit à la consommation : les contours dévoilés

courrier

CESSEZ-LE-FEU EN LIBYE : L’UMA salue l’annonce du GNA et du Parlement de Tobrouk

courrier

CHOIX DES PROMOTEURS IMMOBILIERS : Nasri instruit les autorités locales

courrier

parallèlement à la hausse des crédits à l’économie : La liquidité bancaire s’est nettement stabilisée au 1er semestre

courrier

L’ORGANISATION DE L’UNITÉ SYNDICALE AFRICAINE EN CONCLAVE À ALGER : Soutenir les classes vulnérables

Redaction

RENTRÉE SCOLAIRE 2019/2020 : Plus de 9 millions d’élèves rejoignent les bancs de l’école

courrier