CHENGRIHA

LE GÉNÉRAL-MAJOR CHANEGRIHA AU COLLOQUE SUR LE COVID-19 : «L’ANP s’est tenue aux côtés du peuple algérien »

Le général-major, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire par intérim, a affirmé, hier, que l’ANP restera aux côtés du peuple algérien, en engageant toutes ses ressources humaines et matérielles pour faire face à cette dangereuse pandémie, soulignant dans ce cadre la nécessité de saisir cette crise et d’en faire une véritable opportunité.

En effet, lors d’une cérémonie d’ouverture des travaux d’un colloque organisé par l’Institut militaire de documentation, d’Evaluation et de prospective, intitulé « Résilience face à la pandémie du Covid-19 », tenu au niveau de l’École supérieure de guerre à Tamentfoust. Présidé par le chef d’état-major par intérim, ce colloqué a vu la participation de hauts responsables de l’État civil et militaires. À citer notamment dans le lot, le ministres de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Commandant de la 1ère Région militaire, les Commandants de Forces, les chefs des départements du MDN et de l’état-major de l’ANP, les directeurs centraux, ainsi que d’autres hauts cadres relevant des différents départements ministériels, de l’ANP et des services de sécurité.
À l’ouverture de ce colloque exclusivement dédié à la lutte contre la pandémie du Covid-19 en Algérie dont l’ANP dispose d’importantes capacités aussi bien logistiques d’humain, elle, qui reste fidèle à son serment de rester aux côtés du peuple algérien en toute circonstance, le général-major Chanegriha le dit sans détour : «L’Armée nationale populaire s’est tenue aux côtés de notre digne peuple, et fidèle à ses habitudes, elle a honoré l’appel du devoir et a engagé toutes ses ressources humaines et matérielles pour faire face à cette dangereuse pandémie ». Rappelant, dans ce sens, la participation de l’ANP afin d’empêcher la propagation du virus dans ses rangs.
« L’ANP a mis à disposition des avions cargos militaires pour acheminer des équipements médicaux depuis la République populaire de Chine. Aussi, toutes les structures de santé militaire ont été mobilisées pour prendre en charge les malades, en s’assurant leur état-prêt afin d’intervenir au besoin, entre autres le déploiement des hôpitaux de campagne dans les différentes Régions militaires ainsi que la mobilisation des Centres de repos familiaux, les cercles régionaux et les hôtels militaires pour héberger les personnes contaminées par le virus, en sus de sa participation efficace aux activités des commissions au niveau des Régions militaires et des wilayas, notamment à travers la mise à jour permanente des plans d’organisation des secours (Plans ORSEC) », illustre, argument à l’appui, l’autre rôle de l’Institution militaire dans cette crise sanitaire mondiale par lequel elle s’est distinguée de nouveau.

L’ANP loue et appuie les efforts titanesques de l’État
Et cette mission titanesque ne l’empêchera pas pour autant de reconnaître, sinon d’appuyer davantage, le plan sanitaire mis en place par l’État. Bien plus, le chef d’état-major par intérim de l’ANP a salué les efforts des autorités pour endiguer la propagation de la pandémie. « Devant cette situation difficile, les Hautes autorités du pays ont pris, depuis le début de la crise, un ensemble de mesures exceptionnelles, les mettant en application progressivement, afin de contenir la propagation de cette épidémie. Des dispositions avant-gardistes, notamment en termes de confinement sanitaire précoce des régions touchées, de rapatriement des ressortissants algériens à partir des différents pays du monde, en sus de l’organisation de campagnes de sensibilisation en permanence au profit des citoyens, à propos de la dangérosité du virus et de l’impératif de respecter les mesures préventives en vigueur, outre l’indemnisation des personnes sinistrées, et l’allègement des impacts économiques engendrés par cette pandémie sur les citoyens, notamment les couches les plus vulnérables de la société. Une entreprise qui n’aurait pu se concrétiser sans la conjugaison des efforts consentis, l’échange d’expériences ainsi que la coordination entre les différents départements ministériels», reconnait Saïd Chanegriha.
Par ailleurs, le chef d’état-major de l’ANP par intérim a appelé à saisir cette crise et d’en faire une véritable opportunité, en réévaluant bon nombre de questions dans différents domaines, comme l’a souligné le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune. Notamment cite le MDN dans un communiqué sanctionnant les travaux de ce colloque, « la révision du système de santé nationale, en érigeant un système sanitaire moderne répondant aux besoins du citoyen et lui garantissant les soins adéquats».
Et d’ajouter sur ce registre, que ce sont là des « dispositions pratiques pour accélérer la mise en place d’un nouveau modèle économique basé sur la diversification des sources des recettes publiques et sur l’économie du savoir ».
Enfin, Saïd Chanegriha souligne que cette pandémie a été une occasion pour « puiser dans le capital de valeurs et de traditions de notre peuple en termes de solidarité sociale, concrétisée par les initiatives de la société civile pour apporter le soutien et l’assistance nécessaires aux wilayas les plus touchées, notamment durant le mois sacré de Ramadhan, sous l’égide des pouvoirs publics concernés, démontrant une fois encore l’authenticité des Algériens ».
Sarah Oubraham