9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉMONDE

L’AMBASSADEUR SAHRAOUI À ALGER, ABDELKADER TALEB OMAR : « La conférence de l’Eucoco a connu un succès »

L’ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en Algérie, Abdelkader Taleb Omar, a affirmé que la 47e Eucoco de soutien à la lutte du peuple sahraoui pour son indépendance, qui a clôturé ses travaux samedi soir dernier, à Tolède (Espagne), a été « un grand succès », outre par la participation distinguée et diversifiée de plus de 300 participants venus de l’ensemble des continents et aussi par la teneur et la portée des recommandations adoptées et les actions à mener, l’an prochain, en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Citant, pour étayer ses déclarations sur la réussite des travaux de la conférence d’Eucoco pour preuve la présence de 300 participants entre représentants des gouvernements reconnaissant la République sahraouie, des députés et élus européens, des organisations politiques et syndicales, des associations d’amitié avec le peuple sahraoui, des ONG, des juristes, des journalistes et des personnalités du domaine de la culture, outre des Parlements de pays influents. L’ambassadeur a également relevé de nombreux points qui attestent du succès de cette Conférence. Citant, à ce propos, à l’instar du timing coïncidant avec la tenue d’une conférence parlementaire au siège du Parlement espagnol, lequel a affiché, à maintes reprises, son soutien en faveur de la lutte du peuple sahraoui et sa « ferme opposition à la position du Premier ministre espagnol concernant la cause sahraouie allant à l’encontre du consensus du pays. L’ambassadeur a déclaré, à l’APS, que «  la tenue de la Conférence en Espagne même, après la formation du nouveau gouvernement espagnol, avec à sa tête Pedro Sanchez, témoigne de la force du mouvement espagnol de solidarité à imposer son opinion et à exprimer sa solidarité avec le peuple sahraoui », a-t-il ajouté. Il a évoqué, dans ses réponses à l’APS, l’importance des ateliers tenus dans le cadre de cette Conférence, lesquels ont abordé plusieurs thèmes relatifs à la question sahraouie, à savoir : « Politique et communication », «Droits de l’Homme et détenus politiques sahraouis», «Ressources naturelles sahraouies» et « Consolidation de l’État sahraoui ». Selon le diplomate sahraoui, « l’année prochaine sera riche en évènements » en soutien à la cause et aux droits légitimes du peuple sahraoui dans sa lutte contre l’occupation marocaine du Sahara occidental et l’exploitation illégales des richesses sahraouies .. Il indiquera, sur ces évènements importants prévus l’an prochain, « la tenue d’une conférence internationale dans le Parlement algérien sur le Sahara occidental, l’attente de l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) portant annulation de tout accord avec le Maroc incluant les territoires sahraouis, la tenue de conférences sur les droits de l’Homme et le jumelage, la demande de lever le blocus sur les régions occupées, ainsi que la libération des détenus politiques sahraouis ». Pour lui, l’année prochaine verra également « le soutien aux institutions de l’État sahraoui et la mise à disposition des facteurs de résilience et de stabilité, à travers la couverture des besoins des réfugiés sahraouis ».
La 47e Conférence de l’Eucoco a appelé à mettre l’Espagne devant ses responsabilités vis-à-vis de la cause sahraouie et invité l’Europe à interrompre sa politique de deux poids deux mesures, a-t-il fait observer, rappelant que la cause sahraouie « est une cause humanitaire et politique. La poursuite de la souffrance humaine des Sahraouis est due à l’absence de la solution politique, représentée par l’autodétermination ».M. Taleb Omar a indiqué que « tout ce qui vient d’être évoqué constitue des points importants qui ouvrent une large perspective et qui augurent d’une année 2024 riche en activités. À cela s’ajoute la lutte militaire du peuple sahraoui et sa résistance qu’il convient de mettre en avant à travers les réseaux sociaux, d’autant que les médias contribuent grandement à influer sur l’opinion publique ». Il a indiqué, en outre, que tous les participants à la Conférence « ont salué la position immuable de l’Algérie vis-à-vis de la cause sahraouie et de toutes les causes de libération », ajoutant qu' »ils ont également salué l’Union africaine, l’appelant à jouer son rôle dans la protection des Sahraouis, le Sahara occidental étant membre de cette instance continentale ». L’ambassadeur sahraoui a, par ailleurs, évoqué la tenue de la 48e Conférence de la Coordination européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco) au Portugal, pays qui figurait parmi les pays ayant défendu l’indépendance du Timor Oriental qui est passé par la même expérience que celle du Sahara occidental, sachant que plusieurs pays ayant le portugais pour langue officielle reconnaissent la RASD.
R. I.

Related posts

Le Maroc s’offre en spectacle à l’UA : Rabat introduit sa «baltaguia» et se voit interdit d’accès à une réunion

courrier

Commerce extérieur : Un déficit de 14 milliards de dollars

courrier

Marine marchande : la Cnan réceptionne un nouveau navire

courrier

Syrie : Avancée turque à Al-Bab, l’opposition se prépare pour Genève

courrier

Boycott des examens du DEMS et sit-in des résidents à la faculté de Ben Aknoun : Le CAMRA dénonce des arrestations

courrier

INCENDIES DE FORÊTS MEURTRIERS : Marques de solidarité avec l’Algérie

courrier