Kamel Beldjoud, à Nouakchott

L’ALGÉRIE S’EMPARE DE 20% DES IMPORTATIONS DE LA MAURITANIE : Beldjoud à Nouakchott pour consolider les acquis

Les relations bilatérales entre l’Algérie et la Mauritanie ont été consolidées après la visite, entamée jeudi, du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, à Nouakchott. Cette visite a été marquée surtout par la création d’une commission bilatérale frontalière. Elle a surtout pour mission de consolider les opportunités d’investissement, réaliser des projets de partenariat dans les secteurs de priorité au niveau des zones frontalières et promouvoir les échanges économiques, commerciaux, culturels et sportifs en sus du désenclavement des populations des régions frontalières outre l’organisation et à la facilitation du déplacement des personnes et des biens ainsi que la promotion de la coopération douanière, le développement et l’encouragement de la coopération décentralisée et la sécurisation des frontières communes et la lutte contre la criminalité organisée transfrontalière et la migration clandestine. La part des produits algériens dans le total des importations mauritaniennes des pays africains a atteint 20 %, faisant de l’Algérie l’un des principaux fournisseurs de la Mauritanie, selon les données avancées récemment par le directeur général du Commerce extérieur au ministère du Commerce, Khaled Bouchlaghem. AUGMENTER LE VOLUME DES EXPORTATIONS À 50 MILLIONS USD L’Algérie mise sur l’augmentation en 2021 de ses exportations jusqu’à 50 millions de dollars vers la Mauritanie, voire même de dépasser les 53 millions de dollars réalisés en 2017. Les exportations de l’Algérie vers la Mauritanie ont enregistré une hausse de 100 % durant le troisième trimestre 2020 (juillet à septembre) par rapport à la même période de 2019, atteignant près de 9 millions USD. Les chiffres de 2021 poursuivront leur tendance haussière suite à l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), introduisant la libéralisation progressive des tarifs douaniers et la réduction des barrières non tarifaires. La base logistique de Tindouf inaugurée en 2019 contribuera davantage au développement des échanges commerciaux entre les deux pays, soutenant ainsi le programme du Gouvernement visant à renforcer les relations commerciales avec la Mauritanie ainsi qu’avec les pays de l’Afrique de l’Ouest. S’agissant des catégories de produits nationaux exportés vers la Mauritanie, l’on trouve les produits agroalimentaires portés notamment par le sucre, les dattes, préparations de sauces. Les produits industriels ont aussi constitué les principaux produits exportés vers la Mauritanie tels que les produits plastiques, le ciment ainsi que les produits d’emballage et d’hygiène. Selon les plus récentes statistiques, l’Algérie a, pendant longtemps, été le 2ème fournisseur africain de la Mauritanie. De grands groupes algériens tels que Télécom Algérie, Saidal, Maghreb Pipe Industries pourraient opter pour une installation en Mauritanie durant l’année 2021 misant sur leur potentiel industriel et commercial et sur le projet, en cours, de bitumage de l’axe routier Tindouf-Zouerate.
B. O.