10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

LA RAPPORTEUSE SPECIALE DE L’ONU SUR LA SITUATION DES DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME A L’ISSUE DE SA MISSION : « Merci au Gouvernement algérien pour ses efforts »

Saluant « les réformes évidentes qui ont eu lieu au cours des quatre dernières années et le nouvel accent mis sur la consultation publique », la Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs et défenseuses des droits humains, Mary Lawlor, lors d’une conférence de presse animée hier à Alger, à la suite de sa visite officielle de 10 jours dans le pays, a mis en avant les acquis réalisés par l’Algérie.
« Je voudrais tout d’abord exprimer mes sincères remerciements au gouvernement à la fois pour l’invitation à visiter le pays et pour les efforts extraordinaires déployés par les autorités pour faciliter une visite précieuse », a déclaré d’emblée la responsable onusienne », reconnaissant que « le nombre de réunions de haut niveau qui m’ont été accordées démontre l’engagement du gouvernement algérien à s’engager sérieusement dans les procédures spéciales de l’ONU et à œuvrer pour une meilleure protection des défenseurs des droits humains ». En outre, Mary Lawlor a tenu particulièrement à « remercier le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Justice pour leur « coopération exceptionnelle ». Notamment « le mécanisme de plainte du médiateur de la République pour aider à résoudre les problèmes rencontrés par les citoyens et garantir qu’ils soient entendus avant qu’ils ne soient autorisés à dégénérer en quelque chose de plus grand ».

« Je suis prête à aider le gouvernement algérien »
Estimant que « des lois robustes relatives au terrorisme sont clairement nécessaires », l’experte onusienne a confirmé qu’en Algérie, « de nombreuses personnes travaillent pour protéger et promouvoir les droits de l’Homme avec le plein soutien du gouvernement et des organes consultatifs nouvellement créés dans des domaines tels que les droits des femmes, les droits des enfants, les soins de santé, la lutte contre la pauvreté et la participation politique ».
Selon Mary Lawlor, et sur la base de cette collaboration et de cette expérience, « le gouvernement algérien est désormais mieux équipé pour tendre la main aux défenseurs des droits humains ». Par ailleurs, Lawlor a salué « l’acquittement des trois défenseurs des droits humains, Djamila Loukil, Kaddour Chouicha et Said Boudour. « Je suis prête à aider le gouvernement algérien de toutes les manières possibles à cet égard », a-t-elle déclaré.

« Un siège au Conseil de l’ONU mérité »
Dans le même sillage, il est important de mettre en exergue les récentes déclarations de la présidente de l’Union africaine des droits de l’Homme et des peuples (CAfDHP), laquelle a affirmé, lors de sa rencontre lundi avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, que « l’Algérie compte parmi les premiers pays membres à avoir apporté un soutien à la CAfDHP ». Et à ce juste titre, il sied de rappeler également que l’Algérie sera l’un des cinq nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité à entamer leur mandat à partir du 1er  janvier 2024, pour une durée de deux ans. Une responsabilité que l’Etat algérien entend accomplir rigoureusement et selon les lois internationales en vigueur. À cet égard, l’experte des Nations unies a certifié que « la grande majorité de ces réunions se sont déroulées dans une atmosphère de respect mutuel et d’engagement constructif », affirmant de ce fait que « c’est tout à fait approprié pour un pays qui siège au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU ».
Hamid Si Ahmed

Related posts

INSPIRÉ PAR SON MENTOR M6 : Quand Akhanouch distingue le « roi de l’homosexualité »

Redaction

ALGÉRIE – INDONÉSIE : Les détenteurs de passeports diplomatiques et de service exemptés de visa

Redaction

DÉMANTÈLEMENT, PAR LA DGSN, D’UN RÉSEAU CRIMINEL SUBVERSIF À EL-OUED : L’Algérie traque les cyber-terroristes

Redaction

PREMIÈRE SOURCE D’INFORMATION POUR PLUS DE 4 MILLIARDS DE PERSONNES DANS LE MONDE : Laâgab mise sur la Radio algérienne

Redaction

LE PRÉSIDENT TEBBOUNE, HIER, À LA 41E RÉUNION DU COMITÉ D’ORIENTATION DES CHEFS D’ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU NEPAD « J’appelle au réveil industriel africain »

Redaction

ME GILLES DEVERS, L’AVOCAT FRANÇAIS QUI A MENÉ LA PLAINTE CONTRE ISRAEL POUR GÉNOCIDE ET CRIMES DE GUERRE : « Jamais un dossier palestinien n’a aussi bien avancé devant la CPI »

Redaction