17.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

La justice française saisie sur l’appel au meurtre d’Enrico Macias

La chef de file du groupe parlementaire LFI-NUPES, à l’Assemblée nationale française , Mathilde Panot, a saisi la justice suite aux propos tenus par le chanteur Enrico Macias, sur CNews, qui a déclaré qu’il fallait «dégommer» LFI à cause de sa position sur la Palestine et notamment le mouvement de résistance palestinienne Hamas. Mathilde Panot, présidente du groupe parlementaire LFI-NUPES à l’Assemblée a adressé, mercredi dernier, , un courrier au procureur de la République de Paris pour signaler les déclarations du chanteur Enrico Macias, appelant , à « dégommer ces gens-là, bien sûr mais peut -être même physiquement », a-t-il déclaré, allusion aux membres et militants français de LFI et de la NUPES, qui dans leur positions et mobilisation sont en faveur de la Palestine et son droit légitime à se défendre face à un système colonial. Le chanteur connu pour son engagement tout au long de sa vie en faveur de l’occupation sioniste et du sionisme international, dans une réaction hystérique, après avoir vu l’ébranlement sécuritaire et de l’armée israélienne, suite à l’opération « Déluge d’El Aqsa »par la résistance armée palestinienne, alors qu’il était l’invité d’une émission sur CNews, a appelé à la liquidation par son terme « dégommer », des voix de la gauche française, dont des députés, qui ne partagent pas ses positions sionistes.

Saisie de plus de 21 kg de kif traité à M’sila
Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de M’sila ont saisi 21,3 kg de drogue (kif traité) et arrêté les trafiquants, a indiqué vendredi, un communiqué de la cellule de communication et des relations publiques de cette sûreté. L’opération a permis l’arrestation de quatre (4) personnes et d’une somme d’argent considérée comme revenu de cette marchandise prohibée, et la saisie de deux véhicules touristiques servant au transport et à la vente de la drogue, selon le même communiqué. Suite à des informations parvenues à la police dénonçant un groupe de personnes transportant des quantités de drogue à bord de deux véhicules dans le secteur de compétence, un plan a été élaboré, ce qui a permis à la brigade du BRI d’arrêter quatre suspects qui se trouvaient à bord des deux mêmes véhicules dans la ville de Bou-Saada, et la quantité de drogue susmentionnée, bien cachée à l’intérieur de l’un des véhicules, a été saisie, ajoute le même document. Un dossier pénal a été établi à l’encontre des quatre suspects pour « détention, stockage et transport en transit de drogu e (kif traité) et commerce illicite de celles-ci dans le cadre d’un réseau criminel organisé », qui sera présenté devant les instances judiciaires spécialisées, selon le même communiqué.

Plus de 27 000 infractions routières en septembre à Alger
Les services de Sûreté de wilaya d’Alger ont enregistré, en septembre dernier, quelque 27 234 infractions routières, a indiqué vendredi un communiqué de ce corps constitué. Les infractions en question sont liées au défaut de présentation des documents du véhicule, au non port du casque et au défaut de permis de conduire, au stationnement ou à l’arrêt anarchiques, au non respect des plaques de signalisation, à l’excès de vitesse et aux dépassements dangereux, selon la même source. Par ailleurs, les services compétents ont enregistré 188 infractions liées au maintien de l’ordre, lit-on dans le communiqué, tandis que 52 accidents ont été enregistrés, faisant 1 mort et 53 blessés. Pour ce qui est de la police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement, le bilan fait état de 140 infractions liées à des constructions sans permis, et 12 autres liées à la non conformité des constructions aux permis délivrés. Concernant les activités des pôles de police générale, les services de sûreté ont contrôlé 1398 activités commerciales réglementées, et exécuté 26 décisions de fermeture délivrées par les autorités compétentes.

1,17 milliard de dollars pour l’élimination complète de la polio dans le monde
Les acteurs de la santé mondiale ont annoncé un nouveau financement de plus de 1,17 milliard de dollars pour permettre à 370 millions d’enfants de recevoir le vaccin contre la poliomyélite dans le monde. L’annonce a été faite à l’occasion d’une réunion, tenue mercredi à Bruxelles, en Belgique, par la Commission européenne, la Banque européenne d’investissement et une fondation caritative américaine, rapporte l’ONU sur son site. En annonçant l’aide, la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a déclaré avec joie : « Nous allons éradiquer la polio de la surface de la terre ». Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a souligné que « ce financement contribuera non seulement à garantir l’élimination complète de la polio dans le monde, mais contribuera également à bâtir des systèmes de santé résilients pour les enfants et les communautés risquant de contracter la polio et de nombreux autres problèmes de santé ». La directrice générale de l’UNICEF, Catherine Russell, a déclaré que « l’éradication de la polio est un objectif réalisable, mais les progrès sont encore fragiles et nous devons rester prudents ».
Selon l’ONU, la moitié des fonds servira à financer le vaccin contre la polio, qui devrait atteindre environ 370 millions d’enfants chaque année, en fournissant des services de santé essentiels aux enfants ainsi qu’en menant des campagnes contre la polio.
Il y aura également des vaccinations contre la rougeole et d’autres vaccinations de routine.

Neutralisation d’un réseau transfrontalier de trafic de drogue à Médéa
Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la sûreté de wilaya de Médéa ont réussi à neutraliser un réseau transfrontalier de trafic de drogue et à saisir 91 kg de cannabis, a-t-on appris jeudi auprès de cette institution sécuritaire. Ce réseau a été démantelé suite à l’exploitation d’information faisant état de l’acheminement d’une importante quantité de drogue depuis les frontières ouest du pays vers Médéa, a indiqué la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Un dispositif de renseignement et de recherche a été aussitôt mis en place et a abouti, après confirmation des informations en possession des services de police, du type de véhicule utilisé pour cette transaction. Il s’agit d’un camion qui a servi au transport de la drogue qui a été intercepté et son conducteur arrêté, a-t-on ajouté. Une fouille minutieuse du camion a permis aux enquêteurs de découvrir plus de 91 kg de kif traité dissimulés dans différentes parties du véhicule, a précisé la même source. Poursuivant leur enquête, en coordination avec les sûretés de wilaya de Tlemcen, Oran et Taref, les recherches entreprises par les éléments de la BRI se sont soldés par l’arrestation de cinq autres individus activant au sein de ce réseau, a-t-on noté. Onze véhicules utilitaires et touristiques, dont certains de luxe, acquis suite à des opérations de blanchiment d’argent effectués par les membres de ce réseau, ainsi qu’une somme d’argent en monnaies étrangères, ont également été saisis par les enquêteurs, a-t-on conclu.

Deux morts et un blessé dans une collision entre trois camions à Djelfa
Deux personnes sont mortes et une troisième a été blessée dans une collision entre trois camions, survenue vendredi dans la commune d’Aïn Lbel, au sud de la wilaya de Djelfa, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. L’accident impliquant trois camions dont un semi-remorque, s’est produit sur la Route nationale N 1 au lieudit Daya Elmahla, dans la commune d’Aïn Lbel, a précisé le chargé de communication au niveau de la direction de wilaya de la Protection civile, lieutenant, Abderrahmane Khader. Les secours de l’unité de la Protection civile à Aïn Lbel appuyés par ceux de l’unité principale de Djelfa, sont intervenus pour évacuer le blessé âgé de 47 ans vers l’hôpital Moudjahid Mohad-Abdelkader, établissement vers lequel ont été transférés les corps des victimes décédés toutes deux âgées de 30 ans, selon la même source. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité compétents pour élucider les circonstances de cet accident.

Related posts

12 membres de bandes de quartier mis hors d’état de nuire à Draria (Alger)

courrier

Secousse tellurique de 5 degrés dans la wilaya de Biskra

courrier

Saisie de 1 400 comprimés psychotropes et arrestation de 10 personnes à Biskra

courrier

Algérie Télécom développe un site web et une application d’information sur le coronavirus

courrier

Le poisson fait sa fête à Jijel

courrier

23e SILA : fermeture du stand d’un éditeur

courrier