GIS

LA BOMBE QUI DEVAIT Y ÊTRE ACTIONNÉE A ÉTÉ DÉSAMORCÉE PAR LES ÉLÉMENTS DU GIS : L’ANP déjoue un attentat terroriste à Alger

Si jusque-là le champ d’action du terrorisme résiduel est bien moindre qu’il l’était durant la décennie noire, tant les forces de l’ANP ont réduit leurs opérations à leur plus simple expression, les récents développements sécuritaires dans la région laissent craindre un retour des activités criminelles.

Ainsi, nous apprend le ministère de la Défense nationale dans un communiqué, un poseur de bombe qui fait office d’élément de soutien à un groupe terroriste opérant dans les monts de Tipasa, allait actionner un engin explosif dans les environs d’Alger, la capitale. Mais, grâce à la vigilance de l’Armée nationale populaire, la bombe a été désamorcée par ses forces spéciales et le projet criminel a été étouffé dans l’œuf.
« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, les services de sécurité du ministère de la Défense nationale ont réussi, durant la semaine en cours, à démanteler un réseau composé de trois (03) éléments de soutien à un groupe terroriste qui active dans les hauteurs de Tipasa. », révèle le communiqué du MDN diffusé hier.
Après investigations, explique la même source, « il s’est avéré que l’un des éléments arrêtés dudit réseau avait acheminé une bombe de confection artisanale, qu’il a posée dans un lieu précis aux environs de la commune des Eucalyptus dans la Capitale ».
« Cet engin explosif, qui devait être utilisé pour perpétrer un attentat criminel à Alger, a été localisé et désamorcé, ce mardi, par un groupe d’intervention spéciale de l’ANP dépêché sur les lieux. », conclut le MDN.
F. G.