Internet

Internet en Algérie : près de 46 millions d’abonnés en 2021

Près de 46 millions d’abonnés à l’internet fixe et mobile ont été enregistrés durant l’année 2021, soit une évolution de 7,97% par rapport à 2020, selon le dernier
rapport de l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE). Ainsi, 45,94 millions d’abonnés à l’internet fixe (ADSL, FTTH et 4G LTE/Wimax) et mobile (3G et 4G) ont été enregistrés au 31 décembre 2021 contre 42,55 millions durant la même période de 2020, soit une évolution de 7,97% en l’espace d’une année. Le nombre d’abonnés à l’internet fixe a ainsi dépassé les 4,16 millions, soit 9,06% du nombre global, et à l’internet mobile les 41,78 millions (90,94% du nombre global) à la fin décembre 2021, détaille le rapport. S’agissant de l’internet fixe, l’ARPCE enregistrait 4,16 millions d’abonnés au 31 décembre 2021 contre 3,78 millions à la même période de 2020, soit un taux d’évolution de l’internet de téléphonie fixe de 10,05% en l’espace d’une année. Sur les 4,16 millions d’abonnés à l’internet fixe, il est relevé notamment 2,65 millions d’abonnés à l’internet haut débit (ADSL), 1,34 million à la 4G LTE fixe,
165 244 à la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) et 443 à la technologie Wimax. Pour ce qui est des abonnés aux différentes offres internet fixe, 82,23% ont des débits entre 10 Mbps et 20 Mbps et 15,66% entre 20 Mbps et 100 Mbps. Concernant l’évolution du marché de l’internet mobile, plus de 41,78 millions d’abonnés ont été enregistrés au 31 décembre 2021 contre 38,77 millions au 31 décembre 2020, soit une augmentation de 7,76% en une année.

17 morts et 346 blessés sur les routes en une semaine
Dix-sept (17) personnes ont trouvé la mort et 346 autres ont été blessées dans 301 accidents survenus au niveau des zones urbaines durant la période allant du 12 au 18 avril courant, indique jeudi un bilan des services de la Sûreté nationale.
Par rapport aux statistiques établies la semaine dernière, le bilan fait état d’une hausse du nombre d’accidents (+11) et celui de morts (+12), ainsi qu’une baisse du nombre de blessés (-1), précise la même source. Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents à plus de 95%, notamment pour non-respect du code de la route et de la distance de sécurité, excès de vitesse, fatigue, manque de concentration lors de la conduite et d’autres facteurs liés à l’état du véhicule, selon la même source.
La DGSN renouvelle son appel aux usagers de la voie publique à la prudence et au respect du code de la route, rappelant les numéros vert 1548 et de secours 17 mis à la disposition des citoyens 24h/24.

Arrestation de 2 individus recherchés par la justice à Aïn Defla
Les services de sécurité de Aïn Defla ont lancé, jeudi soir, deux opérations inopinées de lutte contre la criminalité à Khémis Miliana et Rouina, ayant permis d’arrêter deux (2) individus recherchés par la justice pour leur implication dans divers crimes commis, a-t-on appris vendredi auprès de la cellule de communication et des relations publiques (CCRP) de la sûreté de wilaya. Au cours de ces deux opérations lancées de manière simultanée au niveau des localités de Khémis Miliana et de Rouina, les policiers ont ciblé les lieux réputés être le fief de la criminalité ainsi que nombre d’autres endroits à l’image des places publiques, des marchés ainsi que des gares routières et ferroviaires, a-t-on fait savoir. L’identité de nombre de personnes de différentes tranches d’âge a été vérifiée au cours de ces opérations, a-t-on signalé, faisant état de l’arrestation de 2 individus (34 et 59 ans) recherchés par la justice respectivement pour vol et vente de boissons alcoolisés sans autorisation préalable. S’inscrivant dans le cadre du plan sécuritaire mis en place par la sûreté de wilaya, ces opérations visent à assurer la quiétude aux citoyens et à lutter contre la criminalité en milieu urbain, notamment durant les soirées du mois de Ramadhan, a-t-on souligné de même source.

Démantèlement d’un réseau de trafic international de drogue à Oran
Les services de police d’Oran ont arrêté deux individus spécialisés dans le trafic international de drogue et saisi 7 kg de kif traité, a-t-on appris jeudi auprès de ce corps sécuritaire. Agissant sur informations parvenues aux services de la brigade de recherche et d’intervention relevant de la police judiciaire faisant état de la présence de deux individus qui s’adonnent au trafic et à la vente de drogue, une opération a été menée pour surveiller et observer les activités suspectes des prévenus dont l’identité a été déterminée. Les mis en cause ont été localisés avant d’être arrêtés avec en leur possession la saisie de 7 kg de kif traité et une somme de 54 500 dinars provenant des recettes de trafic, en plus des couteaux de différentes tailles et types, de téléphones portables et de véhicules qui ont été utilisés dans le transport de la drogue. Une procédure judiciaire a été lancée contre les membres du réseau à l’encontre des mis en cause qui seront traduits en justice pour « trafic de drogue au sein d’un réseau international » et « détention d’armes blanches prohibées ».

Plus de quatorze millions de dinars de chiffre d’affaire dissimulés décelé à Médéa
Un chiffre d’affaire dissimulé d’un montant de plus de quatorze (14) millions DA de transactions commerciales sans facturation a été décelé par les éléments de contrôle de la direction du commerce et de la promotion des exportations de la wilaya de Médéa, au cours des deux décades du mois de Ramadhan, a-t-on appris auprès de cette direction. Les mêmes services de contrôle ont enregistré également un montant de 822 mille DA de profits illicites provenant de la vente de produits de base subventionnés par l’Etat, a-t-on indiqué, signalant, par ailleurs, la fermeture administrative, pour une durée d’un mois, de vingt-sept (27) commerces, pour infraction à la réglementation en matière de pratiques commerciales. La direction locale du commerce a comptabilisé, au cours de la même période, pas moins de 2674 opérations d’inspection et de contrôle effectuées durant les deux décades du mois de Ramadhan. Il s’agit de 1754 opérations de contrôle de pratiques commerciales au niveau de commerçants et de prestataires de services qui se sont soldés par l’établissement de 229 procès-verbal d’infraction à la réglementation et une décision de fermeture temporaire de vingt-sept commerces, a-t-on expliqué. En matière de protection de consommateurs et de répression de fraude, les services de la direction du commerce ont menés, durant les vingt premiers jours du ramadan, 920 contrôles et dressés 88 procès-verbal, à l’encontre de commerçants indélicats, a ajouté la même source.

Chine: Ferrari rappelle plus de 2 000 véhicules pour freins défectueux
Le constructeur italien de voitures de luxe Ferrari va rappeler en Chine plus de 2 000 véhicules en raison d’une défaillance au niveau des freins, a annoncé vendredi le régulateur chinois. Les véhicules visés par ce rappel présentent un « risque de fuite du liquide de frein [...], ce qui présente un danger », a indiqué le régulateur des marchés (SAMR). La mesure concerne 2 222 Ferrari importées entre 2010 et 2019. La marque italienne vend chaque année près d’un millier de modèles dans une vaste zone comprenant la Chine continentale, Hong Kong et Taïwan. Le rappel débutera le 30 mai. La marque au cheval cabré remplacera gratuitement les pièces défectueuses, a précisé le régulateur. Les modèles incriminés sont des 458 Italia, 458 Speciale, 458 Speciale A, 458 Spider, 488 GTB et 488 Spider. Il s’agit ce mois-ci du second rappel en Chine visant un constructeur étranger. La semaine dernière, le régulateur avait annoncé le rappel de 128.000 Tesla, en raison d’une défaillance pouvant conduire les voitures du géant américain de l’électrique à des collisions.

vip303 prada88 asiabet angkasa138 warung138 sikat138 bonus168 fit88 judicuan luck77 slot123 pragmatic77 winslot88 slot99 hoki303 dewa99 garuda99 mantra88 emas138 vegasgg gas138 bimabet megahoki88 dragon77 jakartacash coin303 caspo777 cuan138 jackpot138 megawin77 slot http://vegasgg.patrolicyber.com/