GHALI

IL A ASSISTÉ À L’ANNIVERSAIRE DE LA FÊTE DE L’INDÉPENDANCE DE CE PAYS : Brahim Ghali achève sa visite de trois jours au Mozambique

Le président de la République, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a achevé une visite officielle de trois jours au Mozambique à l’invitation de son homologue Felipe Nyusi pour prendre part aux célébrations du 49e anniversaire de la Fête de l’Indépendance du pays et du 60e anniversaire de la fondation du Front de Libération du Mozambique (FRELIMO).

L’occasion pour le pays du leader du FRELIMO, Eduardo Chiwambo Mondlane, de réaffirmer leur soutien à la cause du peuple sahraoui et à son droit à l’autodétermination pour l’indépendance de la dernière question de décolonisation sur notre continent inscrite aux Nations unies (ONU) et à l’Union africaine (UA).
Lors de la visite du président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, pour prendre part aux festivités officielles de l’Indépendance du Mozambique et de la création du FRELIMO, il a eu des entretiens avec le président mozambicain, Felipe Nyusi, et le secrétaire général, Roque Silva Samuel et des membres du FRELIMO ainsi que les délégations étrangères conviées , dont le vice-président du parti révolutionnaire tanzanien, Abderrahmane Omar Kenana.
Avec celui-ci, les deux parties, rapporte, hier, l’agence de presse sahraouie (SPS), ont passé en revue les derniers développements de la cause sahraouie, ainsi que les relations bilatérales entre le Front Polisario et le Parti révolutionnaire tanzanien ». Reçu par son homologue mozambicain, le président Felipe Nyusi, au palais présidentiel de Maputo, au premier jour de son déplacement, en présence des délégations des deux pays. Le président sahraoui était accompagné, selon la même source, du ministre des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Salem Ould Salek, des conseillers de la présidence sahraouie, Nana Labat Rasheed et Abdati Abreika, et notamment de Wadadi Ahmed Heiba, ambassadeur sahraoui auprès du Mozambique. Les deux Chefs d’État, sahraoui et mozambicain, ont passé en revue «  les derniers développements de la question sahraouie», notamment cite la même source « à la lumière de la reprise de la lutte armée sahraouie en novembre 2020 » contre les forces d’occupation marocaines.
L’occasion aussi pour les deux partis, indique SPS, pour échanger et discuter « de questions régionales et internationales d’intérêt commun ». Le président de la République, secrétaire général du Front Polisario, a été aussi reçu, lors de sa visite, au pays du leader mozambicain, fondateur du FRELIMO, pour lutter contre la colonisation portugaise, par le SG du parti Frelimo, Roque Silva Samuel et des membres du parti, qui ont exprimé, à cette occasion, «  le plein soutien au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l’autodétermination » réaffirmant « leur volonté de consolider davantage les relations bilatérales entre le Frelimo et le Front Polisario», rapporte la même source. Il est à rappeler que La République sahraouie et le Mozambique entretiennent des relations diplomatiques depuis 1982 aux niveaux des ambassadeurs.
K. B.