Gaid Salah

GAÏD SALAH EN TOURNÉE À ALGER : «Servir l’Algérie et son peuple est notre seule ambition»

Le chef d’état-major de l’ANP, le général Ahmed Gaïd Salah, a mis en exergue une forte relation qui existe entre le peuple algérien et son Armée, réaffirmant, dans ce cadre, qu’il « n’a aucune ambition politique» hormis celle de servir l’Algérie et son peuple, saluant à ce titre la communauté nationale à l’étranger pour les images « marquantes et expressives» lors de l’accomplissement de son devoir et droit électoraux. Lors de sa visite au siège du Commandement des forces terrestres à Alger, Gaïd Salah a prononcé un discours à l’occasion de la commémoration des manifestations du 11 décembre 1960, et a promis encore une fois d’ «accompagner en toutes circonstances le peuple » indiquant « nous avons affirmé plus d’une fois que nulle ambition politique n’anime le commandement de l’Armée nationale populaire, hormis celle de servir l’Algérie et son peuple». Parlant des élections, il dira que «nous sommes pleinement convaincus que le peuple algérien, authentique et fier, dans toutes ses catégories, s’engagera dans cette échéance nationale cruciale à travers une participation massive dans la prochaine présidentielle », en ajoutant «en toute liberté et transparence, dans un climat empreint d’une profonde conscience de l’importance de l’évènement ». Saluant dans ce cadre les images « marquantes » et « expressives » de la communauté à l’étranger, «nous adressons tous nos remerciements et exprimons toute notre reconnaissance pour le patriotisme dont elle a fait montre en s’acquittant hier de son devoir et droit électoraux, sont la meilleure preuve du lien affectif, profond et solide de nos ressortissants avec leur patrie en dépit de leur éloignement »dit-il, en poursuivant « des images sincères qui constituent une réponse forte à tous les traitres et les sceptiques quant à l’authenticité de ce peuple et son aptitude à surmonter les épreuves, quelque soient les circonstances».
À ce propos, le général de Corps d’armée a affirmé son «accompagnement, dans sa conception globale, il importe également d’évoquer tous les préparatifs et les mesures légales, organisationnelles et sécuritaires devant garantir la réussite de la prochaine présidentielle et permettre au peuple de s’acquitter de son devoir et droit électoraux en toute liberté et intégrité, dans un climat de sécurité, de sérénité et de quiétude». En réponse aux opposants des élections, il dit «il existait des parties qui ne veulent absolument pas que l’Algérie soit immunisée et qu’elle suive la voie de la sécurité, de la stabilité et du développement». « Ces parties ont tenté désespérément à maintes reprises d’impacter sournoisement la solidité du front intérieur et la force de cohésion du tissu sociétal du peuple algérien, mais leurs tentatives ont toutes été vouées à l’échec, car elles se sont heurtées à un peuple sur les remparts du quel se sont brisées toutes les tentatives antérieures et dont les bastions feront échouer toutes les tentatives désespérées» souligne-t-il.

«La bande et sES relais ont échoué»
En outre, Gaïd Salah a exprimé sa fierté d’«appartenir au peuple algérien, qui a des « positions constantes », judicieuses et décisives prises en temps opportun, et qu’il affiche d’une manière claire et évidente, notamment dans les moments difficiles », dit-il, en ajoutant que «la mémoire collective de notre société recèle, avec fierté, que la boussole du peuple algérien s’est toujours dirigée vers la bonne voie». Dans ce cadre, le général de Corps d’armée a souligné que « lorsque nous interrogeons l’histoire de l’Algérie à travers toutes ses étapes, nous présageons un avenir prometteur pour notre pays», dit-il en ajoutant «car tout comme l’Algérie a triomphé hier, grâce à la cohésion entre le peuple et l’Armée de Libération nationale, elle triomphera aujourd’hui, grâce à cette forte cohésion entre le peuple et son Armée ». « Cet important résultat historique est le fruit de l’adhésion du peuple algérien, durant l’épreuve du colonialisme, à l’Armée de Libération nationale et de la sincérité de cette dernière envers son peuple», affirme-t-il en ajoutant encore « ce fut ainsi la victoire sur les ennemis, qui demeure jusqu’à aujourd’hui en travers de la gorge de l’ennemi d’hier et ses relais, car ils n’ont jamais pu accepter le fait que notre pays atteigne l’Indépendance, dans tout le sens du terme » souligne-t-il avant de poursuivre sur la situation actuelle du pays «aux sont là les origines du combat réel, qui oppose aujourd’hui le vaillant peuple algérien, soutenu par l’ANP » précise-t-il, en continuant « aux serviteurs du colonialisme, parmi la bande et ses relais, qui ont renié tous les principes du nationalisme, se sont mis au service des ennemis, et ont œuvré à entraver la démarche des hommes valeureux de notre peuple et notre armée ».
Cependant, dit le chef d’état-major, «ils ont échoué et ont réalisé par eux-mêmes qu’ils ont mal agi envers leur peuple, lorsqu’ils ont vu cet élan populaire à travers tout le pays, lors duquel les Algériens se sont remémorés leur illustre passé historique ». Par ailleurs, Gaïd Salah a valorisé, dans son discours, les revendications populaires qui ont été «satisfaites jusque-là », et qui attestent de l’accompagnement sincère par l’Armée nationale populaire du peuple algérien durant cette phase cruciale. Un accompagnement qui s’est caractérisé par la « bonne intention et la sincérité de l’engagement, et à travers lequel l’accent a été mis sur l’éradication des têtes de la bande, voire la neutralisation de leurs ramifications et relais en luttant contre les foyers de corruption, ce qui a impliqué un accompagnement total de la justice», rapporte le MDN dans un communiqué citant les propos du chef d’état-major.
Sarah Oubraham