Gaid

GAÏD SALAH (COMMANDEMENT DE L’ANP) : «L’Algérie libre, indépendante et souveraine n’accepte aucune ingérence»

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée natoinale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, rejette toute ingérence dans les affaires internes de l’Algérie, affirmant que «l’Algérie libre et souveraine dans ses décisions, ne se soumet à aucune tractation de la part de quiconque».
En effet, en visite hier au siège du commandement des Forces aériennes, Gaïd Salah, dans son discours prononcé devant les cadres de l’ANP, anticipe sur toute velléité de pays tiers à s’immiscer dans la crise politique dans notre pays. «Le peuple algérien est le seul à en tracer les repères prometteurs, grâce à sa détermination et à l’engagement de son armée à préserver l’Algérie libre, indépendante et souveraine dans ses décisions, n’accepte aucune ingérence ou diktat et ne se soumettant à aucune tractation de la part de quiconque», affirme catégorique le patron de l’ANP, en ajoutant que «ce peuple valeureux va faire échec aux tentatives de la bande qui, après avoir échoué dans tous ses plans, fait appel à des parties extérieures, notamment celles qui sont connues pour leur profonde haine historique et qui ne veulent pas le bien de l’Algérie et de son peuple», dénonça-t-il. En référence à la crise politique en cours et à la solution constitutionnelle tracée à travers l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Gaïd Salah estime que le peuple algérien a tranché la question. «Ce peuple a dit à haute voix qu’il n’a nullement besoin de leçons de quelque partie que ce soit et sait comment répliquer au moment opportun aux voix qui tentent de s’ingérer dans ses affaires et qui tentent d’entraver le processus qui mènera l’Algérie vers une nouvelle ère et qui balisera le chemin du développement dans la paix et la sérénité ». En outre, Gaïd Salah a assuré que « l’ANP saura s’y préparer de manière appropriée, pour être, en tout temps, prête à faire face à quiconque tenterait de cibler notre patrie », soulignant que « le peuple algérien est capable aujourd’hui de déjouer les plans de la bande et de ses relais » et qu’ « il sait parfaitement comment surmonter la situation actuelle, avec sagesse et lucidité, et mener l’Algérie à bon port et vers une nouvelle phase radieuse». Concernant les présidentielles en elles-mêmes, le chef d’état-major a appelé le peuple à « se tenir aux côtés de leur pays en ces circonstances particulières et à déjouer les desseins de la bande et de ses relais, par une participation massive, forte et avec conviction aux prochaines élections présidentielles », affirmant que ces élections «se dérouleront dans une atmosphère empreinte de démocratie réelle ». Dans le même contexte le vice-ministre de la Défense a appelé le peuple à faire de ce rendez-vous « historique » une « réussite, qui constituera un nouveau départ sur la voie de l’édification du nouvel État algérien ». En réaffirmant que «ceci ne peut se réaliser qu’à travers la participation à cette importante échéance nationale, en choisissant, parmi les cinq candidats, l’homme le plus apte à diriger l’Algérie et son peuple, qui possède la compétence qui lui permet de hisser l’Algérie vers le développement et le progrès dans tous les domaines». Ainsi Gaïd Salah a promis d’accompagner le peuple en disant «le Haut Commandement qui connait parfaitement le sens de l’engagement et le devoir de le respecter, s’est engagé d’accompagner le peuple algérien jusqu’à ce qu’il dépasse cette phase sensible qu’il traverse » rapporte le communiqué du MDN.
Sarah Oubraham

COMMANDEMENT DE LA GARDE RÉPUBLICAINE
Gaïd Salah en visite de travail aujourd’hui
Le général de Corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) effectue aujourd’hui une visite de travail et d’inspection au Commandement de la Garde républicaine, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Selon la même source, lors de cette visite, le général de Corps d’armée présidera « une réunion d’orientation avec les cadres et personnels de la Garde républicaine ».
S. O.