9.9 C
Alger
1 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Brèves

France : le convoi d’un prince saoudien attaqué à Paris

Le convoi d’un prince saoudien a été attaqué dimanche soir à Paris par des hommes lourdement armés qui se sont emparés de documents privés et d’environ 250.000 euros en liquide, a-t-on appris lundi de source policière. L’attaque s’est produite vers 21h20 au niveau de la porte de la Chapelle, dans le nord de la capitale, à la jonction avec l’autoroute A1, alors que le convoi se rendait à l’aéroport du Bourget, a-t-on précisé de même source. Les assaillants «se sont attaqués à la dernière voiture du convoi, l’ont arrêtée, ont pris le volant et ont pris la fuite en emmenant le chauffeur, un intendant et un garde du corps», a-t-on ajouté. Les trois occupants ont été relâchés un peu plus loin et aucun coup de feu n’a été tiré. Le monospace dérobé et l’un des véhicules des malfaiteurs ont été retrouvés brûlés dans la banlieue parisienne. L’entourage du prince saoudien, dont l’identité n’a pas été dévoilée, aurait fait état d’une huitaine d’assaillants. Ils étaient armés a priori d’armes de poing mais les enquêteurs doivent exploiter des images de vidéo surveillance pour s’en assurer. Une enquête a été confiée à la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Paris «en raison du caractère sensible» de la cible des braqueurs. Les enquêteurs, qui pensent à des malfaiteurs bien renseignés et organisés, devront déterminer si ces derniers visaient plus particulièrement l’argent ou les documents convoyés par l’intendant.

Related posts

Relizane : création de 426 entreprises artisanales féminines en 2014

courrier

Aïn Témouchent : un enfant de 12 ans fauché par un train

courrier

Mostaganem : Interception de deux embarcations d’émigration clandestine et arrestation de 25 personnes

courrier

Avion disparu d’AirAsia : la deuxième «boîte noire» récupérée

courrier

COMEFA : Lamamra prône une approche pragmatique

courrier

Air Algérie : les avatars toujours là

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.