Mahrez

Finale de la Ligue des champions européenne : Chelsea brise le rêve de Mahrez et City

Pour Mahrez et son équipe, la marche, cette fois, était trop haute. Man City s’est inclinée hier soir au bout d’un match fou Face à Chelsea (0-1) en finale de la Ligue des champions 2021, disputée au stade Dragao de Porto.

Pep Guardiola a fait tout faux, ce qui lui a valu une défaite des plus logiques. Mahrez, le petit enfant de Sarcelles, si frêle au point de ne pas attirer l’attention des recruteurs des grosses cylindrées de la Ligue 1 française, a fini par faire ses classes au centre de formation du Havre. Mais pour cette fois, il n’a pas pu emmener son équipe vers le sacre européen. Doté d’une technique hors pair, il avait gagné ses galons en Angleterre, plus précisément à Leicester avec lequel il avait gagné le titre de champion et surtout le statut de joueurs côtés qui fait rêver les fans clubs du monde entier. Aujourd’hui, il emballe le marché des transferts, devenant ainsi une valeur sportive sûre et une pépite qui fait courir les agents. Sa finale, il l’a abordée en titulaire puisque son coach, Pep Guardiola, lui a renouvelé sa confiance. Malheureusement, des couacs dans la machine Mancunienne et des erreurs de coaching ne lui ont pas permis de donner libre court a son talent. La stratégie de Pep ne lui a pas permis de peser sur le jeu de son équipe. Les observateurs ont relevé, dès l’entame du match, le système de jeu, inhabituel de Manchester, une tactique qui n’a pas libéré le potentiel des attaquants et notamment de Mahrez.
« Le petit Fennec », prisonnier d’un système de jeu qui ne lui offrait pas une marge de liberté pour donner libre court à foot, n’a pas pu rééditer l’exploit de Madjer qui avait pu, au terme d’une belle talonnade, restée gravée dans les mémoires, remporter la coupe aux grandes oreilles avec le FC Porto face au Bayern Munich en 1987.
Mais, Mahrez a joué une finale de Champions league, c’est déjà une consécration pour ce lutin qui est parti des terrains vagues de Sarcelles, pour emballer les  » book makers « , donner de la fébrilité aux marchés des transferts et surtout faire rêver les Mancuniens et montrer qu’il a du talent à en revendre. La machine grippée de Man City n’a pas réussi à battre Chelsea, Mahrez ne pouvait rien faire quand ce sont tous les rouages qui sont grippés. Mahrez, n’a pas fait frémir ses fans, mais ce ne sera que partie remise pour lui, car on l’attend, nous supporters des Verts pour d’autres exploits et surtout une qualification pour la prochaine CAN et le Mondial 2022.
Slimane B.