Drapeau palestine

Finale de la Cup : 2 joueurs de Leicester affichent leur soutien aux Palestiniens

Deux joueurs de Leicester, le Français Wesley Fofana et le Britannique Hamza Choudhury, ont affiché un drapeau palestinien à l’issue de la victoire de leur équipe en finale de la Coupe d’Angleterre contre Chelsea (1-0), samedi soir à Londres. Choudhury avait le drapeau sur les épaules lorsqu’il a récupéré sa médaille. Un message publié sur les réseaux sociaux par le milieu de terrain égyptien d’Arsenal Mohamed Elneny montrant également son soutien au peuple palestinien a été fortement critiqué par des supporters juifs. L’Égyptien avait tweeté: « Mon coeur, mon âme et mon soutien pour toi, Palestine ». Arsenal a confirmé à Sky Sports News qu’il s’est entretenu avec Elneny après que l’un des sponsors du club, le fabricant de café Lavazza, a exprimé des inquiétudes au sujet de cette publication. « Comme pour tout employé d’Arsenal, nos joueurs ont le droit d’exprimer leur opinion sur leurs plateformes », a toutefois précisé le club à la télévision britannique, soulignant que des discussions avaient eu lieu avec « Mo » afin qu’il « comprenne les implications plus larges » de son tweet. Et d’ajouter: « En tant que club, nous nous engageons à combattre et éliminer toute forme de discrimination et défendons la nécessité de l’égalité et diversité dans tous les domaines de la vie ».

Un policier retrouvé mort à son domicile à Aïn Defla
Un policier affecté à la sûreté de wilaya de Aïn Defla a été retrouvé mort à son domicile samedi après-midi, a-t-on appris dimanche auprès de la cellule de communication de cette institution. « Le policier (Ch. D), âgé de 53 ans, a été retrouvé mort samedi en fin d’après-midi (19H00) à son domicile sis à la cité des 90 logements participatifs du chef-lieu de wilaya », a indiqué, le chargé de communication, Sid Ahmed Kouadri. « À ce stade, nous n’avons aucune information sur les circonstances de sa mort », a-t-il ajouté, faisant état de l’ouverture d’une enquête par le procureur de la République près le tribunal de Aïn Defla en vue d’élucider cette affaire.

Sûreté d’Alger : 1047 affaires liées à la drogue et aux psychotropes élucidées durant le Ramadhan
Les services de Sûreté d’Alger ont élucidé durant le mois du Ramadhan dernier 1047 affaires liées à la drogue et aux psychotropes, a indiqué samedi le bilan de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Les services de la Sûreté d’Alger ont élucidé durant le mois du Ramadhan dernier 1047 affaires liées à la drogue et aux psychotropes impliquant 1074 personnes, a précisé la même source ajoutant que ces opérations ont permis de saisir 08 kg et 780 grammes de cannabis, 4506 comprimés psychotropes, 05,7 grammes de cocaïne et 25 gramme d’héroïne. Les mêmes services ont enregistré 248 affaires de port d’armes blanches impliquant 248 individus. Ces opérations ont permis de saisir 3030 armes blanches de différents types et calibres. La Sûreté d’Alger a traité 1295 affaires qui se sont soldées par l’arrestation de 1322 individus et le placement en détention provisoire de 87 personnes. La DGSN a fait état de l’organisation de sorties sur terrain de sensibilisation sur les règles de sécurité routière et du respect du protocole sanitaire lié à la prévention de Covid-19. Les mêmes services se sont rendus dans les différents établissements hospitaliers, et ce, dans le cadre des actions de solidarité et d’entraide à l’occasion de l’Aïd El-Fitr.

Mostaganem : démantèlement d’une bande de trafic de drogue et de falsification de billets de banque
La brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de Mostaganem a réussi à démanteler une bande de trafic de drogue et de comprimés de psychotropes et de falsification de billets de banque, a-t-on appris dimanche auprès de la sûreté de wilaya.
L’opération a été déclenchée suite à des informations selon lesquelles un des membres de cette bande composée de repris de justice tentait de vendre une quantité de drogue et de comprimés de psychotropes dans un quartier de la ville de Mostaganem, a-t-on indiqué. Après la surveillance du suspect, la perquisition du domicile du mise en cause sur autorisation du procureur de la République territorialement compétent a permis aux policiers de découvrir 450 comprimés de psychotropes et une plaquette de drogue de 45 grammes, ainsi qu’une arme blanche, a précisé la même source. Une somme de 280 000 dinars a été également saisie lors de cette opération, dont un faux billet de 1 000 DA, a-t-on fait savoir, soulignant que les investigations menées par la BMPJ se sont soldées par l’identification du complice du suspect arrêté, qui se trouve actuellement en état de fuite et fait l’objet de recherches.
Accusés de détention de drogue et de comprimés de psychotropes, ainsi que de falsification de billets de monnaie nationale de valeur légale à l’intérieur du territoire national, une procédure judiciaire a été lancée comtre le suspect arrêté, qui sera présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem.

16 morts et 333 blessés sur les routes en 24 heures
Seize (16) personnes ont trouvé la mort et 333 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 24 heures à travers plusieurs wilayas du pays, indique dimanche un communiqué de la Protection civile. Les bilans les plus lourds ont été enregistrés dans les wilayas d’Oran (4 morts et 4 blessés), Tlemcen (3 morts et 2 blessés) et Adrar (2 morts et 2 blessés), précise la même source.
Par ailleurs, les éléments de la Protection civile sont intervenus pour repêcher un enfant de 11 ans décédé par noyade dans une mare d’eau au village Cherguia, commune Ben Choud, daïra de Dellys, dans la wilaya de Boumerdes, ajoute le communiqué. Selon la même source, une personne est décédée dans un incendie qui s’est déclaré dans une habitation individuelle au lieu-dit ferme Aynal Ahmed, dans la commune de Skikda. Les secours de la Protection civile sont intervenus, en outre, pour prodiguer les soins de première urgence à 9 personnes atteintes de brûlures légères, suite à l’explosion du radiateur d’un bus sur l’autoroute Est-Ouest, au niveau de la commune d’El Yachir, dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.
Concernant les activités de lutte contre la propagation du coronavirus, les unités de la Protection civile ont effectué durant les dernières 24 heures, 42 opérations de sensibilisation à travers 6 wilayas (35 communes), rappelant aux citoyens la nécessité de respecter le confinement et les règles de la distanciation physique, ainsi que 22 opérations de désinfection générale à travers 2 wilayas (14 communes), ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés et les zones d’habitation.

Plus d’une tonne de kif traité saisie à Tabelbella et Adrar
Une quantité globale de 1,19 tonne de kif traité a été saisie dans deux opérations distinctes menées dans les régions de Tabelbella et Adrar, a-t-on appris dimanche auprès de la direction régionale des Douanes à Béchar. La première opération a permis la saisie de 533,5 kg de kif traité dissimulés dans un véhicule tout terrain, et ce au cours d’une opération de contrôle, de surveillance et de recherches à travers les vastes étendues désertiques frontalières de la région de Tabelbella (wilaya de Béni-Abbès), a précisé la sous-direction de l’informatique et de la communication. Deux (2) présumés trafiquants de drogue ont été interpellés au cours de cette opération menée par les douaniers avec l’appui des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), a-t-on ajouté. La deuxième opération a porté sur la saisie aux environs de la ville d’Adrar de 659 kg de kif traité, par les douaniers, avec le soutien également d’un détachement de l’ANP, a signalé la source qui fait état là aussi de l’interpellation de deux (2) présumés trafiquants de drogue. Les deux (2) véhicules tout terrain utilisés par les présumés trafiquants de drogue dans le transport de cette quantité de drogue ont été aussi saisis au cours de ces opérations. Une amende douanière de plus de 568 millions DA a été infligée aux mis en cause dans la première affaire, et une autre de plus de 679 millions DA à ceux de la deuxième affaire, a conclu la source.