9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉSpor

Finale CHAN-2022 : L’Algérie s’incline aux tirs au but

La sélection sénégalaise des joueurs locaux, plus réaliste pendant la séance des tirs au but (5-4), s’est adjugée le Championnat d’Afrique des nations (CHAN-2022), après une égalité parfaite durant 120 minutes intenses, en finale du tournoi, disputée samedi soir, au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger).

Au terme d’un match serré et relativement équilibré, qui s’est soldé par un nul vierge, même après prolongations, les deux équipes ont dû recourir aux tirs au but pour se départager, et la chance a souri aux Lions de la Téranga, après une belle « offrande » d’Aymen Mahious.

En effet, au moment du cinquième tir, c’est l’Algérie qui avait l’avantage. Il suffisait juste que l’avant-centre de l’USM Alger transforme son pénalty, pour que les Algériens s’adjugent le trophée.

Malheureusement pour eux, Mahious, pourtant un spécialiste des penalties, a complètement raté son tir, relançant par la même occasion les Lions, qui n’ont pas raté cette chance. Une défaite amère des hommes de Madjid Bougherra auteurs d’un parcours héroïque durant cette septième édition du championnat d’Afrique des joueurs locaux qui méritaient un meilleur sort.

Malgré l’enjeu et la difficulté d’affronter le pays organisateur devant un public nombreux, les Sénégalais ont abordé cette finale sans complexe, et ont failli ouvrir le score sur leur première occasion franche, survenue à la 6e minute de jeu, après un centre tendu côté droit, signé Serigné Koité, pour Moussa N’Diaye, dont la belle tête croisée au point de pénalty est passée légèrement à côté. De leur côté, Les Verts avaient attendu la 9e minute de jeu pour réagir, et c’était par l’intermédiaire de Bakir, dont le tir à l’entrée des 18 mètres était passé légèrement au-dessus.

Quoique, en termes de possession de balle et d’occasions franches, c’est le cas de dire que cette entame de match a été relativement en faveur des Lions de la Téranga, qui d’ailleurs ont manqué de très peu d’ouvrir le score aux 25e et 38e.

La première occasion était à l’actif de Malick M’Baye, qui s’était retrouvé face à face avec Alexis Guendouz, après une belle passe en retrait de Papa Diallo, mais le capitaine des Verts Ayoub Abdellaoui était revenu pile au bon moment pour sauver en corner. La deuxième tentative, quant à elle, était signée Moussa N’Diaye, d’un tir puissant des 25 mètres, qui a frôlé le montant gauche de Guendouz.

Côté, Algérie la meilleure occasion de la pre mière mi-temps a probablement été ce coup franc direct de Laouafi à la 42e minute, que le gardien sénégalais a dû repousser des deux poings. Après la pause, les Verts sont revenus avec de meilleures intentions et ont failli ouvrir la marque dès 50e, par Aymen Mahious, qui avait repris de volée un joli centre en retrait de Belkhiter, mais un défenseur sénégalais a réussi à écarter le danger en corner.

Là encore, le jeu n’a pas mis longtemps à s’équilibrer, ce qui est assez logique, dans une finale, mettant aux prises les deux meilleures équipes du tournoi, et qui affichent pratiquement les mêmes statistiques générales.

Quoique, comme cela a été le cas en première mi-temps, les occasions les plus franches étaient sénégalaises, à commencer par celle de Papa Diallo, d’un tir puissant à la 56e, puis celle de Moussa N’Diaye, qui avait profité d’une glissade de Houssem-Eddine Mrizegue pour récupérer le ballon au niveau des 35 mètres, avant de décocher une frappe instantanée, mais qui malheureusement pour lui était un peu trop molle pour inquiéter Guendouz.

La meilleure occasion de la deuxième mi-temps était également sénégalaise et c’est le meilleur buteur des Lions Papa Diallo qui a failli trouver le chemin des filets à la 88e, mais encore une fois, la réussite n’était pas au rendez-vous. L’arbitre Gabonais Pierre Ghislain Atcho a sifflé la fin de match quelques instants plus tard, sur un score vierge (0-0), qui a envoyé les deux équipes en prolongation.

Voulant sans doute éviter la séance fatidique de tirs au but, la sélection algérienne a actionné le turbo pendant ces trente minutes de jeu supplémentaires, en mettant plus de vigueur dans ses offensives. Ce qui s’est traduit par un plus grand nombre d’occasions franches que l’adversaire.

Les meilleures d’entre elles ont probablement été celles de Belaïd, d’une belle tête piquée à la 100e, que le gardien sénégalais a capté difficilement. Il y a eu aussi cette belle reprise de volée de Mrizegue à la 107e, après une balle mal renvoyée par la défense et qui était passée légèrement au-dessus, alors que la dernière occasion algérienne dans ce match a été signée Kendouci, d’un joli tir à la 115e. Malheureusement pour lui, le ballon s’est dérobé du cadre au tout dernier moment, avant de sortir au-dessus.

Encore une fois, l’arbitre Gabonais a mis fin aux débats sur un score vierge, qui ne laissait plus d’autre choix que la terrible séance de tirs au but, pour départager les deux nations et désigner l’heureux vainqueur, et c’est finalement aux Lions de la Téranga que la chance a souri (5-4).

Djahnit, Draoui, Bayazid, et Laouafi ont transfo rmé leurs penalties, alors que Mahious et Kendouci ont raté les leurs. Coté sénégalais, Seul Cheikhou N’Diaye avait manqué le sien, alors que Baldé, Moussa N’Diaye, Moussa Kanté, Cheikhou N’Diaye, Lamine Camara et Ousmane Diouf ont tous marqué les leurs. Le Sénégal soulève ainsi le premier trophée de son histoire dans la compétition, alors que l’Algérie, pays hôte de cette édition 2022 (13 janvier – 4 février) a perdu sa première finale.

Related posts

Véron Mosengo-Omba, SG de la CAF : « Le CHAN pourrait être un bon point pour l’Algérie »

courrier

SOMMET ARABE D’ALGER : L’Algérie réunit tous les ingrédients du succès

courrier

DJERAD FACE AUX HABITANTS DES ZONES D’OMBRE : « Il est de notre devoir de prendre en charge vos préoccupations »

courrier

SITUATION ÉPIDÉMIQUE : Une éventuelle quatrième vague n’est pas à exclure

courrier

PANIER OPEP : Les prix du pétrole au-dessus des 60 dollars

courrier

BAISSE DE L’IRG POUR LES BAS SALAIRES : « Le secteur privé est concerné »

courrier