13.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Fièvre aphteuse : le marché à bestiaux d’El-Khroub fermé

Comme il fallait s’y attendre, les autorités locales ont réagi promptement à la menace de la maladie de la fièvre aphteuse, pour circonscrire toute propagation du virus sur le territoire de la wilaya, en fermant le marché à bestiaux d’El-Khroub par un arrêté du wali pris jeudi dernier.

Sur ce registre, les nombreux points de vente de bétail existants dans la wilaya de Constantine sont aussi ciblés par cet arrêté et ce, après la découverte de deux foyers de cas de fièvre aphteuse. Cela dit, nous avons appris aussi que les prélèvements qui ont été acheminé vers le laboratoire régional du Khroub ont été finalement envoyés au laboratoire central d’Alger pour confirmation et en attendant les résultats d’analyses, le dispositif d’ alerte est maintenu jusqu’à nouvel ordre avec l’éradication totale des foyers de suspicion de la maladie laquelle il faut le rappeler est très contagieuse, qui n’est pas transmise à l’homme, mais se propage rapidement parmi les animaux. À noter que les mesures prises pour éviter son élargissement, demeure en premier lieu , l’interdiction de toute activité de vente et d’achat de bovins à l’intérieur de la wilaya de Constantine, mais aussi l’interdiction d’entrée ou de sortie de cheptel de et vers le territoire de cette dernière et cela dans le but de la circonscrire et d’empêcher que le virus ne s’étende à d’autres zones. Parallèlement à ces mesures une campagne de sensibilisation en direction des éleveurs et agriculteurs a été déclenchée pour leur signifier l’importance du respect des consignes des vétérinaires concernant l’épandage de la chaux dans toutes les écuries et autres endroits d’élevage d’animaux. Enfin , comme c’est une maladie à déclaration obligatoire, il est surtout demandé aux éleveurs de la région de signaler aux services compétents tous les cas suspects, sachant que la maladie se manifeste par la présence de vésicules sur les lèvres de l’animal atteint, ainsi que par la présence des aphtes à l’intérieur de la bouche . En tout état de cause, avec une campagne de vaccination contre la maladie qui a été effectuée, au mois de mai dernier, suite à une alerte à la maladie où plus de 50.000 têtes de bovins ont été vaccinés, il est susurré ça et là que la wilaya reste quand même prémunie contre cette redoutable maladie, sauf que l’apparition de cette pathologie est expliquée par l’introduction de vaches des autres wilaya qui vraisemblablement n’ont pas fait l’objet de vaccination et c’est pour cette raison que tout mouvement de cheptel doit faire l’objet d’un contrôle rigoureux de la part des services compétents. Malheureusement ce n’est toujours pas le cas.
Mâalem Abdelyakine

Related posts

Illizi : 42% des médicaments sont destinés à la prise en charge du cancer

courrier

Réseau AEP à Tiapza : Bientôt le système H24 dans une vingtaine de communes

courrier

Chlef : signature de la convention-cadre Chambre de Pêche /SAA à Ténès

courrier

Campagne moisson-battage à Constantine : Plus de 970 000 quintaux de céréales engrangés

courrier

Marché à bestiaux de Cheria (Tébessa) : Sur les traces des moutons à pedigree

courrier

Skikda : L’entreprise portuaire s’adapte à la nouvelle conjoncture

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.