Feu

FEUX DE FORÊTS : L’alerte !

L’on enregistre depuis le début de ce mois de juillet, notamment à la suite de la hausse des températures, plusieurs incendies ayant fait des pertes considérables du couvert végétal, et ce au niveau de plusieurs wilayas. Alors que de nombreux départs de feux se déclarent dans une même localité, les services de la Protection civile font des mains et des pieds pour arriver à maitriser les flammes, en dépit de la difficulté de la tâche en raison des moyens qui ne suffisent pas parfois. Selon le chef du bureau de prévention et de lutte contre les incendies à la Direction générale des forêts (DGF), Rachid Benabdellah, la période s’étalant du 1er juin au 25 juillet 2020 a été fortement marquée par des incendies déclarés dans plusieurs wilayas à l’instar de Béjaïa, Tiaret, Jijel ,Sétif, et Tizi-Ouzou. Benabdellah a fait état, à ce propos, d’un lourd bilan, arrivant à 882 départs de feux ayant touché 4277 hectares. « Nous avons enregistré, au cours de cette même période, une moyenne de 15 incendies par jour touchant environ 5 hectares », a-t-il précisé hier lors d’un passage sur une chaîne de télévision privée. Le même responsable a indiqué que rien que pour la journée du 27 juillet, pas moins de 63 départs de feux ont été localisés, et 35 rien que pour la journée d’hier. Pour ce qui est de l’origine de ces incendies qui touchent malheureusement les zones agricoles, le même responsable a estimé qu’elle est essentiellement liée à l’homme que ce soit de manière volontaire ou involontaire. L’on dira à cet effet qu’effectivement la main de l’homme n’est pas loin de ce malheureux bilan que nous dressons chaque année. En effet, plusieurs pratiques sont à l’origine de ces départs de feux qui portent préjudice à la faune et à la flore, dont le trafic foncier, et le jet des déchets dont les bouteilles en verres en bord de routes. Pour rappel, depuis dimanche dernier plusieurs incendies se sont déclarés dans les wilayas de Tiaret et de Tizi- Ouzou. Lundi 27 juillet, c’est la forêt du Plateau qui est l’une des plus importantes de la wilaya de Tiaret, connue pour sa dense végétation constituée d’arbres de pin d’Alep, qui a été touché par un grand incendie. Les équipes mobilisées ont difficilement pu maitriser les flammes et stopper leurs progressions vers des centres d’habitation. L’incendie a endommagé une grande superficie de pinèdes et causé la perte de nombreux oiseaux et animaux. La wilaya de Tizi-Ouzou a quant à elle enregistré le plus grand lot d’incendies, durant ces derniers jours. Rien que pour la journée de dimanche 26 juillet, 41 feux de forets ont été en effet recensés touchant pas moins de 11 localités. Il s’agit des communes de Yakouren, Aït chafaâ, Aït Toudert, Ifigha, Agouni Gueghrane, M’kira, Ouadhias, Makouda, Aït Boumahdi, Aït Aïssa Mimoun et Abi Youcef.

  1. A. N. C.