EN : Belfodil et Bounedjah, les nouveautés de Gourcuff ?

C’est dans moins d’un mois que la sélection algérienne, version Christian Gourcuff, effectuera son premier stage sous la houlette de son nouvel entraîneur français. Un regroupement que ce dernier est en train de préparer d’ores et déjà, d’autant plus qu’il sera ponctué par un déplacement à Addis-Abeba pour affronter la sélection éthiopienne dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations (CAN-2015) prévue au Maroc. Dans ce registre, et une fois le troisième adversaire des Verts supervisé (le Bénin est en ballotage favorable), Gourcuff s’occupera de sa propre équipe. Et comme il a clairement affiché son intention de jouer avec deux attaquants de pointe en marge de la phase finale de la Coupe du monde, Gourcuff ira superviser deux attaquants susceptibles de réintégrer ou d’intégrer la sélection en prévision des éliminatoires de la CAN-2015 : Ishak Belfodil et Baghdad Bounedjah. Le nouveau sélectionneur national n’aura pas le temps d’attendre le début du championnat d’Italie (31 août) pour se déplacer à Parme, alors que le championnat de Tunisie démarre le 10 août. Il ne lui reste pratiquement que les rencontres amicales pour se décider et comme Belfodil a très bien débuté sa saison en marquant déjà en amical et en délivrant une passe décisive (Parme 3 – AC Renata 1), il est fort probable que Gourcuff lui fasse appel. À part, le deuxième attaquant de pointe qu’il veut, Christian Gourcuff ne va pas chambouler son équipe. On ne change pas une équipe qui se qualifie au huitième de finale d’une Coupe du monde. Mais, le mondial est bel et bien fini et la réalité du terrain sera tout autre avec des mondialistes qui ont un avenir encore flou (Bougherra, Yebda, Mesbah, Taïder…) et d’autres mondialistes qui ont choisi de jouer au Qatar (Halliche), la donne pourrait changer.Aujourd’hui, le temps ne joue pas en faveur de Gourcuff, mais après les deux premiers matches des éliminatoires en Éthiopie le 6 septembre et à Tchaker face au Mali le 10 septembre, les choses peuvent changer. C’est le message de Gourcuff aux joueurs dès le premier stage prévu le 1er septembre à Sidi Moussa. Il faut être fort en club pour mériter de jouer en équipe nationale.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>