Vote

ÉLECTIONS LOCALES : Le vote s’est déroulé dans de bonnes conditions

L’opération de vote pour les élections locales qui a commencé hier à 8h00 du matin à travers toutes les wilayas du pays s’est déroulée dans de bonnes conditions d’organisation, et dans le respect des consignes prévues par le protocole sanitaire de prévention contre la propagation du Covid-19.

Auparavant, les opérations de vote anticipées ont débuté le 24 novembre, à travers les bureaux itinérants, dans les zones éloignées des wilayas du sud du pays, soit 72 heures avant le scrutin national, conformément à la Loi organique portant régime électoral. Les citoyens issus des 58 wilayas se sont ainsi dirigés hier dès les premières heures aux urnes pour choisir leurs représentants dans les Assemblées populaires communales et wilayales. Dans une virée faite dans quelques bureaux de vote à Alger, on a constaté qu’aucun dépassement n’a été enregistré lors de l’opération électorale, et les électeurs respectaient les mesures de prévention contre la Covid-19. S’agissant de l’affluence dans les bureaux de vote, et s’exprimant hier dans un point de presse sur le taux de participation, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi, a déclaré que jusqu’à 10h du matin le niveau de participation était de 4,12% concernant les APC et les APW.
Rappelant dans ce cadre que le nombre de candidats pour les APC est de 115.230, alors que pour les APW le nombre de candidats s’élève à 18.993. Plus d’un million d’encadreurs ont été mobilisés pour le bon déroulement du scrutin dans 61.696 bureaux et 13.326 centres de vote, repartis à travers les 1.541 communes du pays. Le scrutin s’est déroulé en présence de 182.981 observateurs délégués par la quarantaine de partis politiques en lice pour ces élections locales. Quant au protocole sanitaire signé par l’ANIE et le ministère de la Santé, en vue de prévenir la propagation du Covid-19. Les deux parties ont souligné leur attachement à l’application stricte des mesures préventives pour le déroulement du scrutin « en toute sécurité », relevant que tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour la réussite de ce rendez-vous. Un budget de 8,67 milliards de dinars a été alloué pour les dépenses liées à la préparation et à l’organisation des élections locales. Charfi, a estimé que « toutes les conditions » de réussite des élections locales du 27 novembre « sont réunies », tout en relevant que cette réussite était « étroitement liée au degré d’éveil démocratique chez le citoyen ».
Sarah O.