WSIS

Dix projets algériens nominés pour la finale du concours WSIS Prizes 2019 de l’UIT

Dix (10) projets algériens sont nominés pour la phase finale du concours WSIS Prizes 2019 organisé par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), indique lundi le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique dans un communiqué. Le ministère appelle dans ce cadre «à soutenir les projets algériens dans leur ambition de gagner le prix, et à voter massivement en leur faveur, avant la date limite fixée au 10 Février 2019». Le vote pour les projets algériens doit se faire via la plateforme de l’UIT dédiée au concours : https://www.itu.int/net4/wsis/stocktaking/Account/Login?ReturnUrl=%2Fnet4%2F wsis%2Fstocktaking%2FPrizes%2F2019%2FVote, a précisé le communiqué, soulignant que «dans chaque catégorie, les cinq (5) premiers projets qui auront obtenu le plus de voix, seront sélectionnés et soumis à une dernière évaluation par un comité d’experts de l’UIT qui choisira un lauréat unique».
Les résultats finaux du concours seront dévoilés à l’occasion du Forum 2019 du Sommet Mondial sur la Société de l’Information, qui se tiendra à Genève (Suisse) du 08 au 12 Avril 2019». Le ministère a affirmé en outre que le vote en la faveur des projets algériens «mettra ces projets dans le top 5», rappelant à l’occasion à observer les règles principales, notamment l’inscription sur la plate-forme WSIS en fournissant l’ensemble des informations requises et le vote dans chacune des catégories et pour un seul projet dans chaque catégorie.

Secousse tellurique de 3,1 degrés à Sétif
Une secousse tellurique d’une magnitude de 3,1 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée lundi à 08h43 mn dans la wilaya de Sétif, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre du séisme a été localisé à 13 km au nord de Beni Ouartilane, précise la même source.

Le photographe du «Quotidien d’Oran» est porté disparu
Le photographe de presse du journal «Le Quotidien d’Oran», Karim Benhalima, âgé de 38 ans, est porté disparu depuis dimanche soir, après une chute d’un rocher, à Mers El Kebir, alors qu’il s’adonnait à sa passion, la pêche à la ligne, a-t-on appris lundi des services de la Protection civile de la wilaya d’Oran. Alertés par des amis de la victime, les services de la Protection civile ont dépêché d’importants moyens de recherche et de sauvetage, a-t-on indiqué de même source, ajoutant que des plongeurs professionnels ont entamé les recherches, soutenus par d’autres équipes en mer, dans des conditions climatiques très difficiles et avec une mer très agitée. Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi ainsi que les autorités locales se sont également rendus sur les lieux du drame, «le rocher de la vieille», situé sur la corniche d’Oran, à Mers El-Kebir daïra d’Ain El-Turk), pour s’enquérir du déroulement des opérations de recherche.
Le wali a rassuré que tous les moyens sont mobilisés pour retrouver la victime, notant qu’un important dispositif de recherche et de sauvetage est assuré par les unités navales, relevant de la 2ème région militaire (2RM), pour venir en appui à cette opération. Les opérations de recherches sont toujours en cours et un dispositif aérien sera également mobilisé, selon le wali.

8 et 7 ans de prison contre les agresseurs de deux chauffeurs de taxi à Oran
Le tribunal criminel de première instance d’Oran a prononcé dimanche deux condamnations à 8 ans et une autre à 7 ans de prison ferme à l’encontre de trois individus accusés de tentative de meurtre avec préméditation contre deux chauffeurs de taxi, constitution de malfaiteurs et vol qualifié. Le tribunal a également acquitté deux autres personnes poursuivies pour les mêmes chefs d’accusation. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public a demandé la réclusion à perpétuité à l’encontre des trois premiers accusés et 20 ans de prison ferme contre les deux autres. Les cinq accusés, résidant à Haï Chahid Mahmoud, plus connu sous le nom de Douar Boudjemâa, ont été jugés, dimanche, dans le cadre de deux affaires portant sur l’agression de deux chauffeurs de taxi et le vol de leurs véhicules.
Les faits remontent au mois de juillet 2015, lorsque les services de police ont enregistré, à quelques jours d’intervalle, les plaintes de deux victimes d’agression avec violence et le vol de leurs voitures. Les plaignants ont indiqué avoir été agressés par les clients qu’ils avaient pris au niveau du centre ville et agressés à Oran-est, avec l’aide de complices qui les attendaient à l’arrivée. L’un des deux chauffeurs a même reçu des coups de couteau qui lui ont valu une hospitalisation de 12 jours et une incapacité de 35 jours. Sur la base des indications et des descriptions données par les victimes, la police est parvenue à identifier un des agresseurs qui a reconnu les faits et a donné des renseignements sur quatre autres suspects. À l’issue des délibérations, le tribunal criminel d’Oran a condamné deux prévenus à huit ans de prison ferme, un autre à sept ans et acquitté les deux derniers.

El Bayadh : deux morts dans un accident de la route à Boualem
Deux personnes ont trouvé la mort dans un accident de la route survenu dimanche dans la commune de Boualem dans la wilaya d’El Bayadh, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. L’accident s’est produit à 16 heures suite à une collision entre un camion semi-remorque et une camionnette au niveau de la route nationale (RN 47) menant vers Boualem, à environ 18 km de cette commune. L’accident a causé la mort de deux personnes âgées de 52 et 46 ans dont les corps ont été transférés à la morgue de l’hôpital «Mohamed Boudiaf» du chef-lieu de wilaya. Les services de la Sûreté de wilaya ont ouvert une enquête sur cet accident.

Le Liban propose une banque arabe pour financer la reconstruction des pays en conflits
Le président libanais Michel Aoun a proposé dimanche la création d’une banque arabe pour financer la reconstruction de pays ravagés par des guerres, lors d’un sommet économique tenu dans la capitale libanaise Beyrouth. Cette banque «aiderait tous les États et peuples arabes touchés par les conflits à surmonter leur situation», a plaidé M. Aoun alors que des guerres font actuellement rage en Syrie et au Yémen, et que les pays voisins sont également affectés avec des afflux de réfugiés. En Syrie, le coût des destructions dues à la guerre est estimé par l’ONU à quelque 400 milliards de dollars (quelque 350 milliards d’euros). La proposition de M. Aoun a été formulée lors d’un quatrième sommet économique de la Ligue arabe . M. Aoun a également appelé une nouvelle fois la communauté arabe à œuvrer concrètement au retour des réfugiés syriens établis sur le sol libanais indépendamment d’une solution politique au conflit syrien. Le Liban accueille près de 1,5 million de réfugiés, soit le tiers de sa population. Selon le FMI, la croissance économique dans la région Moyen-Orient devrait s’élever à 2,5% en 2019 et l’inflation à plus de 10%.