ouadjaoutp4

DIALOGUE DANS LE SECTEUR DE L’EDUCATION : Ouadjaout convie 23 syndicats

Un peu plus de dix jours après avoir été instruit par le chef de l’Etat d’ouvrir les portes de son département au dialogue avec les partenaires sociaux, le ministre de l’Education, Mohamed Ouadjaout, passe aux choses sérieuses.
Dans un contexte marqué par trois jours bouillonnants de grève dans ce secteur névralgique, le MEN a lancé des pourparlers avec les partenaires sociaux. Des tractations à l’issue desquelles un calendrier a été arrêté, nous apprend le département de l’Éducation dans un communiqué, publié hier après-midi sur sa page facebook. Pour ce faire, des séances de travail entre le ministre Ouadjaout lui-même et les dirigeants des syndicats, dont 23 organisations conviées, vont être organisées à partir du 17 mai prochain. Ceci pour la forme.
S’agissant du fond, il sera question pour les deux parties d’engager des discussions autour de deux axes de travail. Primo, comme souligné par le MEN, mettre sur la table le dossier du statut particulier de l’enseignant alors que le second dossier aura trait aux revendications socioprofessionnelles des travailleurs de l’Education.
À président, il n’y a qu’à s’interroger sur la réaction des syndicats de l’Éducation, dont la confédération qui regroupe plusieurs organisations a fait mouche à travers sa grève de trois jours.
F. G.