Des hommes d’affaires américains en visite en Algérie : fermes laitières et viande bovine «au menu»

Selon le président du conseil d’affaires algéro-américain, Smaïl Chikhoune, les Américains auraient l’intention d’investir dans la réalisation de fermes laitières et de production de viande bovine, en Algérie. S’exprimant, hier, sur les ondes de la Radio nationale chaîne III, à l’occasion de l’arrivée, à Alger, d’une délégation d’hommes d’affaires américains, le président du conseil d’affaires algéro-américain, Smaïl Chikhoune, y est venu citer quelques-uns des secteurs que cette délégation, conduite par la sous-secrétaire d’État aux affaires économiques, est venue explorer, où des entreprises américaines envisagent d’investir. À ce titre, il a indiqué que les discussions de cette dernière avec ses homologues algériens vont porter, outre la relance de la coopération économique, «à l’arrêt depuis 2004», sur la mise en œuvre de la zone de libre-échange, et enfin la reprise du dialogue stratégique, inauguré entre les deux pays, en 2014. Signalant que le volume des échanges Algérie-États-Unis a chuté de 20 milliards de dollars, en 2009, à 6 milliards actuellement, l’invité de la Chaîne III a souligné la volonté des deux parties de les relancer, à travers la réalisation de projets d’envergure, dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie des médicaments, en particulier.
À cet effet, il a annoncé que les discussions, déjà avancées, vont porter sur la création, au niveau des Hauts-Plateaux, de plusieurs fermes spécialisées, les unes dans la production laitière, et les autres dans l’élevage pour la production de viande bovine. Parallèlement à ces projets, il ajoute qu’une importante firme américaine est fortement intéressée par l’implantation dans le pays d’une importante usine de fertilisants biologiques, dont elle se propose, par ailleurs, d’exporter des quantités vers les pays du continent africain. Le président du conseil d’affaires algéro-américain, Smaïl Chikhoune, a précisé, d’autre part, qu’outre la réalisation d’une usine de construction de turbines à gaz, des compagnies américaines se sont déjà grandement investies dans la construction de tracteurs à Constantine, la production de câbles électriques à Biskra, ou bien, encore, dans l’industrie des médicaments. Il fait, d’autre part, état de discussions avancées entre la Sonelgaz et la compagnie Fist Solar, spécialisée dans la construction de panneaux photovoltaïques pour l’implantation d’une usine de construction de ces éléments.
Les discussions de la délégation américaine ne devraient pas, selon le même intervenant, s’arrêter là, puisqu’elles devront se traduire également par la signature d’une feuille de route consacrée à l’aide des USA, dans les domaines de la formation, la recherche et le développement dans le domaine de la biotechnologie pour ce qui concerne, notamment, la production de médicaments de pointe.
Ania N. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>