Relizane

Démantèlement d’un groupe criminel spécialisé dans le trafic de drogue à Relizane

Les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire de la sureté de wilaya de Relizane ont mis fin à l’activité d’un réseau criminel composé de 4 individus spécialisés dans le trafic de drogue et saisi 5 220 comprimés de psychotropes, a-t-on appris, mardi de la sûreté de wilaya. L’opération a été effectuée sur la base d’informations selon lesquelles des individus suspects sont en possession d’une quantité énorme de comprimés de psychotropes et s’apprêtent à la l’écouler dans le milieu des jeunes, a appris l’APS auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Les policiers ont élaboré un plan minutieux avant de procéder à l’arrestation d’un des membres du réseau qui était à bord d’un véhicule utilitaire où il a été découvert 900 comprimés de psychotropes. Après avoir pris l’ensemble des mesures juridiques et administratives, la perquisition du domicile du mis en cause a permis la saisie d’une autre quantité de psychotropes, estimée à 3 900 comprimés, de même qu’un montant de 50 000 DA, issu des ventes des psychotropes. L’enquête a permis l’arrestation de trois individus impliqués dans cette affaire dont une femme, a poursuivi la même source, ajoutant qu’il a été découvert au domicile d’un des suspects, 420 autres comprimés de psychotropes. Des dossiers judiciaires ont été établis à l’encontre des mis en cause qui ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes, a relevé la même source.

Russie : Poutine décrète une semaine chômée payée pour enrayer l’essor du Covid-19
Le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné mercredi une semaine de congés payés du 30 octobre au 7 novembre pour tenter de juguler la vague épidémique meurtrière du Covid-19 en Russie. « Bien entendu, je soutiens la proposition de déclarer la période du 30 octobre au 7 novembre comme chômée », a déclaré M. Poutine. La semaine du 30 octobre au 7 novembre coïncide avec les vacances scolaires russes. « S’il vous plaît, soyez responsables », a-t-il dit, « il n’y a que deux manières de sortir de cette période (d’épidémie): soit en tombant malade, soit en se faisant vacciner ». Il a qualifié de « dangereux » le faible taux de vaccination en Russie. M. Poutine a aussi appelé à accélérer les dépistages et à renforcer les mesures d’isolement des cas contacts. Le président russe a également donné la possibilité aux régions d’entamer plus tôt ou de prolonger la semaine de congés si la situation épidémique le justifie. La Russie est confrontée depuis juin à une vague épidémique due au variant Delta qui s’est considérablement aggravée depuis un mois sur fond de vaccination poussive, de restrictions sanitaires inexistantes et de mesures de distanciation et de port du masque peu ou pas respectées.

Amar Belhimer honoré à l’ouverture de la 21e session du Festival arabe de la radio et la télévision de l’ASBU
Le ministre de la Communication, Ammar Belhimer a été honoré, à l’ouverture de la 21 session du Festival arabe de la radio et de la télévision de l’Union de radiodiffusion des Etats arabes (ASBU), a affirmé, mercredi, un communiqué du ministère. Invité d’honneur de la 21e session du Festival arabe de la radio et de la télévision de l’Union de radiodiffusion des Etats arabes (ASBU) à Tunis, M. Belhimer « a été honoré par le président de l’ASBU, Mohamed Abdel Mohsen Al Awash et son directeur général, Suleiman Abderrehim ». Dans son allocution, mardi, lors de la 21e session du Festival arabe de la radio et de la télévision de l’ASBU, M. Belhimer a souligné que « l’option du renouveau s’impose aux médias arabes pour garantir la pérennité des entreprises médiatiques ». En dépit du fait que certains médias arabes soient parvenus à entrer en compétition via leurs différents supports médiatiques, « ce progrès demeure insuffisant face aux défis de l’espace électronique où l’investissement exige des moyens énormes et des programmes stratégiques au plan régional », a poursuivi le ministre.

Mise en échec d’une tentative d’émigration clandestine à Chlef
Une tentative d’émigration clandestine de 13 personnes à partir d’une plage de Dhahra (Nord-ouest de Chlef) a été mise en échec par des éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale à Aïn Mrane, a-t-on appris mercredi auprès de ce corps sécuritaire. Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine par mer, la brigade de la Gendarmerie nationale a mis en échec une tentative de traversée clandestine par voie maritime à partir de la plage des Sables d’or de Dhahra, de 13 personnes, âgées entre 23 et 54 ans, dont quatre planificateurs de l’opération, a indiqué l’adjudant chef Yahiaoui Abdelkader. Il a signalé que suite à des informations parvenues à la brigade suscitée, portant sur des mouvements suspects sur le littoral de la wilaya, un plan spécial de lutte contre l’émigration clandestine, par entre autres, la fermeture de tous les accès de et vers la ville d’Aïn Mrane a été exécuté, permettant l’arrestation des suspects, et la saisie d’une barque pneumatique, un moteur, une pompe à air, et des rames, en plus de 200 litres de carburant. Les suspects ont été présentés devant les autorités judiciaires compétentes de Chlef, a-t-on ajouté de même source.

40 morts et 1422 blessés sur les routes en une semaine
Quarante personnes (40) sont mortes et 1422 autres ont été blessées dans 1183 accidents de la circulation survenus entre le 10 et le 16 octobre à travers le territoire national, indique mercredi un bila de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Bouira où 4 personnes sont décédées sur le lieu de l’accident et 28 autres ont été blessées dans 34 accidents. Par ailleurs, 1194 incendies urbains, industriels et autres ont été éteints suite à 1621 interventions dont les plus importantes ont été enregistrées au niveau de la wilaya d’Alger avec 206 interventions pour l’extinction de 160 incendies. Concernant les activités de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), 320 opérations de sensibilisation ont été effectuées à travers 58 wilayas et 175 opérations de désinfection générale à travers 58 wilayas ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles.

Covid-19 : les Etats-Unis «prêts» à vacciner les enfants de 5 à 11 ans
La Maison Blanche a dévoilé mercredi son plan pour commencer dès le mois prochain la vaccination contre le Covid-19 de 28 millions d’enfants américains âgés de 5 à 11 ans avec le remède de Pfizer, une fois l’autorisation donnée par les autorités sanitaires. « Nos efforts de planification signifient que nous serons prêts à commencer les injections dans les jours qui suivront une recommandation finale » des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), a écrit la Maison Blanche dans un communiqué. Un comité d’experts des CDC doit se réunir sur la question les 2 et 3 novembre, et la recommandation de l’agence devrait suivre très rapidement après cette date. Auparavant, un comité consultatif de l’Agence américaine des médicaments (FDA) étudiera les données fournies par Pfizer le 26 octobre. Si sa recommandation est positive, la FDA donnera son feu vert officiel, afin d’ouvrir la voie aux CDC. Les vaccins seront disponibles dans des cabinets de pédiatres, des hôpitaux pédiatriques mais aussi dans des écoles, a précisé la Maison Blanche. L’emballage des vaccins a été modifié pour être plus facile à utiliser par ces petites structures, avec des paquets de 10 flacons (contenant chacun 10 doses). Le gouvernement fournira également les équipements nécessaires aux injections, y compris des aiguilles plus petites.