12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Défi immédiat du nouveau ministre du commerce : Saïd Djellab face au dossier lait

Sans doute, le fraichement nommé ministre du Commerce, Saïd Djellab, est appelé à remettre de l’ordre dans ce secteur problématique, qui a vu défiler, à sa tête, quatre ministres en l’espace de deux ans. Ainsi, avant de tracer son agenda à moyen et long termes, le successeur de Mohamed Benmeradi, devrait se pencher sur le problème crisogène du lait subventionné par l’État. Une chose est sûr, la résolution des soucis posés dans la filière lait sera un premier test pour l’ex-DG du département du commerce extérieur. «Nous souhaitons que le nouveau ministre du Commerce, Saïd Djellab, qui connaît bien cette situation, prenne en charge ce dossier et apporte des solutions à ce problème. Il faut qu’il y ait un travail sérieux avec les producteurs de lait, ainsi que des facilitations afin d’organiser cette filière avec le ministère de l’Agriculture», réagira d’emblée le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, pour refléter les espoirs et les attentes des producteurs algériens du nouveau ministre. Ainsi, Mohamed Alioui a appelé le ministère du commerce «à durcir le contrôle» sur le processus de la distribution du lait en sachet afin «de lutter contre les perturbations enregistrées ces derniers mois.» Une tâche qui «revient initialement au ministère du Commerce qui doit durcir les mesures de contrôle afin d’éviter ce genre de perturbations», a cité le président de l’UNPA. D’autre part, Alioui montre du doigt les responsables de cette pénurie. «C’est vrai que récemment il y avait une forte demande sur le lait en sachet», et mettant en cause des entreprises, des hôtels, des restaurants et cafétérias qui «cherchent, à chaque fois, à s’approvisionner en grandes quantités en l’absence de contrôle, c’est ce qui a créé des perturbations dans la distribution de ce produit de première nécessité », a-t-il accusé en ce sens, autrement une manière de défricher le terrain au nouveau ministre, duquel il attend une réaction pour résoudre le problème.
Mohamed Amrouni

Related posts

Abdelaziz Medjahed : «Des restrictions des libertés, en vue»

courrier

Affaiblis par un maillage systématique aux frontières ouest : les narcotrafiquants se recyclent

courrier

Le taux suivi du mouvement de grève fait l’objet de déclarations antinomiques entre les syndicats et les ministères de tutelle : Guerre des chiffres

courrier

AFFAIRE DE L’ACCUEIL HONTEUX DE NOS PARALYMPIQUES : Le Président fait tomber des têtes et demande des comptes

courrier

PAYS VOISINS ET OBSERVATEURS DU PROCESSUS DE RÉGLEMENT DU CONFLIT AU SAHARA OCCIDENTAL : De Mistura attendu en Mauritanie et en Algérie

Redaction

LES PATRONS DE TROIS CHAÎNES TÉLÉ ET DE CINQ JOURNAUX CONVIÉS : Première rencontre Tebboune-Médias aujourd’hui

courrier