G11

Décès d’une famille de cinq personnes à Kouba suite à une intoxication au CO

Cinq membres d’une même famille sont décédés à la cité Jolie Vue dans la commune de Kouba (Alger), suite à une intoxication au gaz de monoxyde de carbone (CO) émanant du chauffe-eau de leur domicile, ont indiqué samedi les services de la protection civile de la wilaya d’Alger. Les services de la Protection civile ont enregistré vendredi après-midi un accident tragique suite au décès de cinq membres d’une famille intoxiqués au CO émanant du chauffe-eau de leur domicile, a déclaré à l’APS le lieutenant Khaled Benkhalfallah, chargé de l’information à la direction de la Protection civile d’Alger. Il s’agit d’un père de famille âgé de 52 ans, de sa femme, 51 ans, et de leur trois garçons âgés entre 13 et 21 ans. Les corps des victimes ont été transférés par les agents de la Protection civile vers la morgue d’El-Alia, tandis qu’une enquête a été ouverte par les services de sécurité pour déterminer les circonstances de cet accident. Le lieutenant Benkhalfallah a appelé, à cet effet, à davantage de prudence et de vigilance pour éviter de tels accidents, insistant sur le respect des règles et normes de sécurité lors de l’usage d’équipements fonctionnant au gaz et leur contrôle périodique.

Saisie de plus de 5 kg de cannabis à El Tarf
Les services de la sûreté de wilaya d’El Tarf ont saisi plus de cinq (5) kg de cannabis chez un trafiquant de drogue, a-t-on appris samedi auprès du chargé de communication de ce corps de sécurité. Agissant sur la base d’une information faisant état d’une transaction que s’apprêtait à effectuer un trafiquant de drogue, issu de la wilaya de Annaba, les services de police ont ouvert une enquête qui s’est soldée par l’identification du présumé coupable, a précisé le commissaire principal, Mohammed Karim Labidi. Le mis en cause a été appréhendé à bord d’un véhicule circulant dans cette wilaya frontalière, a précisé la même source, signalant que la fouille minutieuse du véhicule a permis de mettre la main sur cette importante quantité de drogue, soigneusement dissimulée. Outre la saisie de cette quantité de drogue, les services de police ont également saisi le véhicule ayant servi au transport et à l’acheminement de la drogue, a noté la même source. Poursuivi par le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d’El Tarf pour  »trafic de drogue », le mis en cause, un trentaine, a été placé sous mandat de dépôt, a conclu le commissaire principal.

Alger : 5 individus d’une même famille arrêtés à Raïs Hamidou pour constitution d’une bande de malfaiteurs
Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté cinq (5) individus d’une même famille impliqués dans une affaire de constitution d’une bande de malfaiteurs et trafic de drogue à Raïs Hamidou, indique samedi un communiqué des mêmes services. Les services de la sûreté d’Alger, représentés par la police judiciaire de la circonscription administrative de Bab el Oued, ont démantelé une bande de malfaiteurs spécialisée dans le trafic de psychotropes. Il s’agit de 5 individus repris de justice issus d’une même famille, précise le communiqué. Après une décente effectuée près du domicile de la famille des suspects, ces derniers ont pris la fuite pour se réfugier dans leur domicile en prenant pour cible les éléments de la police avec différents projectiles. Dans le cadre de l’enquête, des policiers mobilisés sur le terrain ont réussi à saisir une quantité de 137 comprimés de psychotropes, des armes blanches de différents types et une somme de 56.000 Da, note la source. Après le parachèvement des procédures légales, les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné leur placement en mandat de dépôt à la prison d’El Harrach, précise-t-on de même source.

Tlemcen : 3 cas de noyade depuis mai dernier
Les services de la protection civile de la wilaya de Tlemcen ont dénombré trois cas de noyade en mer et dans des plans d’eau durant la période allant du 1er mai au 30 juin, a-t-on appris samedi auprès de cette instance. Il s’agit de deux de noyade dans des plans d’eau dont étaient victimes un adolescent de 13 ans dans la commune de Sidi Abdelli et un autre de 14 ans à El Mamlouh, dans la commune de Beni Snouss, a indiqué à l’APS la chargée de communication de la direction de wilaya de la protection civile, capitaine Djamila Aboudi. Le troisième cas de noyade a été enregistré à la plage Moscarda, dans la commune de Marsa Ben M’hidi. Il s’agit d’une jeune fille de 24 ans de la commune de Sebra, a-t-elle précisé. Les agents de la Protection civile ont effectué des interventions durant la même période pour sauver en mer deux personnes âgées de 27 et 30 ans d’une mort certaine au niveau de la plage Moscarda. Par ailleurs, Mme Aboudi a indiqué que les services de la Protection civile ont animé des campagnes de sensibilisation en direction des estivants, depuis le coup d’envoi de la saison estivale le1er juillet en cours, contre les dangers de baignade au niveau des plages non surveillées, des barrages, des mares d’eau et des plans d’eau, de même que les incendies de forêts, les accidents de la route, les intoxications alimentaires et la pandémie de la Covid-19, et ce en coordination avec les services de la Sûreté et de la Gendarmerie nationales, ainsi que la conservation des forêts et la direction du commerce. Avant l’ouverture de la saison estivale, des émissions ont été programmées par la radio locale de Tlemcen pour sensibiliser les citoyens sur les risques éventuels de baignade dans les endroits non autorisés.

Températures entre 44 et 48 degrés dans des wilayas de l’Est et du Sud-Est
Les températures oscilleront entre 44 et 48 degrés sur des wilayas de l’Est et du Sud-Est à partir de midi, indique hier le Centre national des prévisions météorologiques dans un Bulletin Météorologique Spécial canicule.
Les wilayas concernées sont M’sila et l’Ouest de Batna (Barika), où les températures dépasseront localement les 44 degrés à partir de ce samedi à 12h00 jusqu’à dimanche à 21h00, selon le BMS, qui précise aussi qu’à Ouargla, Touggourt, El M’ghair et El Oued, les températures dépasseront localement les 48 degrés durant la même période.

15 morts et 500 blessés sur les routes en 48 heures
Quinze (15) personnes sont mortes et 500 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 48 heures sur l’ensemble du territoire national, indique samedi un bilan des interventions de la Protection civile. Les services de la Protection civile ont, en outre, enregistré deux cas de décès par noyade à Mostaganem et à Khenchela. Le premier, un jeune homme de 23 ans, a été repêché à la plage interdite à la baignade dans le commune de Mezeghrane, et le deuxième, un adolescent de 16 ans, repêché dans une réserve d’eau au lieu dit « Klou Treb », dans la commune de Chechar.

Au moins 43 disparus après le naufrage d’un bateau de migrants en Tunisie
Au moins 43 personnes sont portées disparues après le naufrage dans la nuit de vendredi à samedi d’un bateau transportant 127 migrants au large de la Tunisie, a annoncé samedi un responsable du Croissant-Rouge tunisien. « 84 migrants ont été secourus et 43 autres ont disparu après qu’un bateau transportant 127 migrants a coulé au large de Zarzis (sud) », a déclaré le directeur de l’antenne locale du Croissant-Rouge tunisien, Mongi Slim. L’embarcation était partie des côtes libyennes, selon des témoignages de rescapés recueillis par l’organisation humanitaire. De son côté, le ministère tunisien de la Défense a indiqué samedi dans un communiqué que la Marine avait sauvé, dans la nuit de vendredi à samedi, « 84 immigrés clandestins de différentes nationalités », citant le Bangladesh, le Soudan, l’Erythrée, l’Egypte et le Tchad. Le ministère n’a toutefois pas précisé le nombre de disparus. Les rescapés, âgés de trois à 40 ans, se trouvaient à bord d’un bateau qui a coulé au large de Zarzis, a-t-il ajouté. Selon des témoignages de survivants, le bateau était parti des côtes de Zouara, dans le nord-ouest de la Libye, « dans la nuit du 28 au 29 juin », avec pour objectif de rejoindre l’Europe.