Djamila2

Décès de la chanteuse kabyle, Djamila

La chanteuse algérienne d’expression kabyle, Djamila est décédée dans la soirée de mardi à Alger à l’âge de 89 ans des suites d’une
longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches. Grande dame de la chanson kabyle. Djamila, de son vrai nom, Djohar Bachane, est née le 2 mai 1930 à Aït Bouhouni, commune d’Azzazga (Tizi-Ouzou). Elle a commencé sa carrière artistique en 1951, d’abord comme animatrice à la Chaîne II de la Radio algérienne, puis comme chanteuse. Auteure de ses propres textes dès l’année 1953, Djamila connaîtra le succès avec entre autres chansons, «Abahri», «Aya Assas El Djamaâ» et «Arnouyas amane a khali», avant de rejoindre la chorale féminine «Urar Nel’ Khalath» à la Chaîne II, avec Ch’rifa notamment. Sa carrière au cinéma et à la télévision a débuté en 1962, pour se voir ensuite, sollicitée par Mohamed Hilmi pour une série de téléfilms, Mohamed Lakhdar Hamina dans «Le vent des Aurès», Toufik Farès dans «Les hors la loi» et Sid Ali Mazif dans «Leïla et les autres». Djamila a été enterrée mercredi après midi au cimetière de Delly Brahim à Alger.

Algérie Télécom lance une nouvelle offre d’hébergement de sites web
L’opérateur Algérie Télécom (AT) a procédé, mardi à Alger, au lancement d’une nouvelle offre d’hébergement de sites web destinée aux clients professionnels. «Grâce à sa plateforme d’hébergement, Algérie Télécom offre une solution complète pour l’hébergement de sites web (location d’espace disque de stockage), en passant par la réservation du nom de domaine, la conception de sites web et la création d’une messagerie professionnelle», a indiqué à la presse le président-directeur général d’AT, Anouar Benabdeouahad.
Il a fait savoir que son entreprise «dispose de son propre Data Center, installé en Algérie et composé d’un ensemble de serveurs très performants et de grande capacité, connectés en permanence à Internet à travers des liaisons très haut débit», indiquant que cette nouvelle offre «s’inscrit dans le cadre de sa politique d’innovation forte adaptée aux attentes des clients et orientée vers les nouveaux usages». L’offre d’AT permet à ses clients de disposer d’un espace disque à partir de 1Gigaoctet (Go) et pouvant atteindre 100 Go ou plus, d’assurer une sauvegarde quotidienne des données (Backup) et des mises à jour à tout moment, sur demande ou selon une périodicité redéfinie et de bénéficier d’une sécurité du site contre toute attaque ou action malveillante.
Elle permet également de profiter de l’assistance et de l’accompagnement d’une équipe de techniciens expérimentés, tout en mettant à la disposition de ses clients (PME/PMI, grandes entreprises, institutions publiques, associations) une variété de formules d’hébergement leurs permettant ainsi de choisir celle qui convient le mieux à leurs activités professionnelles. La tarification se fera sur devis, selon les critères, les exigences et les orientations du client et les prix varieront entre 4000 DA et 100000 DA selon le mode d’hébergement, a-t-on expliqué.

Le président d’APC de Oued Djemâa (Relizane) suspendu de ses fonctions
La wali de Relizane, Nacéra Brahmi a suspendu le président d’APC de Oued Djemâa de ses fonctions pour affaire judiciaire, a-t-on appris des services de la wilaya. Le P/APC de Oued Djemâa, Hamza Benchaâ a été suspendu, par mesure conservatoire, après avoir été condamné par le tribunal de Zemmoura dans des affaires de falsification, recel et détournement d’un bien de l’État, a-t-on fait savoir.

Le 81e Prix Albert Londres décerné à Benoît Vitkine du Monde
Le 81e Prix Albert Londres, prix le plus prestigieux du journalisme francophone, a été attribué mardi, à Benoît Vitkine, correspondant du journal Le Monde en Russie, pour une série de reportages dans les pays de l’ex-URSS, a annoncé l’association. Dans la catégorie audiovisuel, dont c’était la 35e édition, c’est la journaliste Marlène Rabaud qui a été distinguée pour le film «Congo Lucha», qui raconte l’histoire d’un groupe de jeunes Congolais engagés dans une lutte pacifique pour changer leur pays et organiser des élections libres, diffusé sur la RTBF et la BBC et prochainement sur France 2.
Le journaliste français d’origine irakienne Feurat Alani remporte le troisième Prix du Livre pour «Le Parfum d’Irak» (Les éditions Nova et Arte éditions), «un véritable Ovni littéraire : un roman graphique composé d’un millier de tweets), qui, semblables à des haïkus, racontent les différents voyages en Irak d’un petit français d’origine irakienne devenu plus tard journaliste, chargé de couvrir la guerre dans son deuxième pays qu’il s’est pris à aimer».
La cérémonie de remise des prix se tenait au Centre Pompidou à Paris.
Créé en 1933 en hommage au journaliste français (1884-1932), père du grand reportage moderne, le prix est doté de 3 000 euros pour chacun des lauréats, qui doivent avoir moins de 41 ans.

Greta Thunberg remporte le Prix de l’environnement du Conseil nordique 2019
Le Prix de l’environnement du Conseil nordique 2019 a été attribué mardi à la jeune militante écologique suédoise Greta Thunberg pour «sa mobilisation de millions de personnes dans le monde entier pour réclamer l’action pour le climat dès maintenant !» «Le Prix 2019 du Conseil nordique de l’environnement revient à Greta Thunberg pour avoir insufflé un nouvel élan au débat sur l’environnement et le climat à un moment critique de l’histoire mondiale. En outre, elle a inspiré des millions de personnes à travers le monde à exiger des actions concrètes de nos politiciens», a indiqué le jury lors de la cérémonie de remise des prix retransmise en direct depuis le Stockholm Concert Hall, mardi soir. Depuis sa première grève dans l’école, l’adolescente suédoise (16 ans), nommée par la Suède et la Norvège, a non seulement créé un mouvement mondial pour le climat, mais a également défié les habitudes de consommation et souligné la nécessité d’une action politique réduisant la consommation de combustibles fossiles et de biens et services à forte intensité de ressources. «Grâce à ses conseils personnels et concrets, Greta a sensibilisé de plus en plus de personnes au problème d’une manière qui semble déjà avoir commencé à affecter nos habitudes de consommation et de déplacement», a motivé le jury. Le thème du prix de cette année était «les initiatives qui favorisent une consommation et une production durables en faisant plus avec moins». Greta Thunberg voyage actuellement sur le continent américain et prévoit d’assister aux négociations de l’ONU sur le climat au Chili en décembre.