Cristian se taille ? Et alors ?

Par Hafidh A. Settar :

Les échos se font de plus en plus tenaces. La rumeur s’amplifie. Suspense et angoisse partout.
En haute steppe. Dans les piscines dorées à Hydra. À Bir-Ghbalou. Au cœur du complexe SNVI. Et de l’enfer des hauts fourneaux d’El-Hadjar. Bref dans toutes les chaumes et chaumières -on ne  pouvait pas rater celle-là !-  d’Algérie, c’est le sujet de l’heure: Gourcuff veut partir !
Pour qui ne le savait pas, Cristian Gourcuff est français-breton et mène les lourdes charges de mener notre EN fétiche à bon port.
Depuis son arrivée, en remplacement du huitième finaliste de Coupe du monde 2014, le Bosniaque de cœur et de métier Halilo, Cristian le maussade d’allure, et en dépit des gros câlins de ses mentors, a fait des Fennecs une équipe… maussade ! En lieu et place d’une philosophie de jeu         -qu’il disait- qu’il voulait inculquer à un onze pris en défaut -sans doute-de bien jouer au foot jusqu’à dérouter l’Allemagne, le futur vainqueur du Mondial brésilien.
Mais de philosophie, foin. Ni d’autre chose, d’ailleurs.
L’EN se rate lamentablement depuis, après avoir raté une CAN cousue pour elle. Jusqu’à cette échelle du classement-Fifa où l’EN version Gourcuff grimpe décrescendo.
Cristian se taille, dites-vous ? Vivement !
H. A. S.