ethiopiep2

CRÉER DES PÔLES INDUSTRIELS CONTINENTAUX : L’Algérie et l’Ethiopie visent haut

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, a reçu, l’ambassadeur d’Ethiopie en Algérie, Assagid Nebiat Getachew, avec lequel il a évoqué «la nécessité de promouvoir et d’encourager le partenariat bilatéral dans le domaine de l’industrie pharmaceutique» à travers notamment «la création de pôles industriels mixtes», a indiqué un communiqué du ministère.

Cette audience qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales algéro-éthiopienne, fait suite, selon la même source «  à la visite d’Etat de Mme Sahle-Work Zewde, présidente de la République fédérale démocratique d’Ethiopie en Algérie et à la volonté commune exprimée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune de promouvoir la coopération économique bilatérale». Dans ce cadre, les échanges ont porté sur «la nécessité de promouvoir et d’encourager le partenariat bilatéral dans le domaine de l’industrie pharmaceutique à travers la création de pôles industriels mixtes ou le Co-développement de médicaments entre les différents producteurs en vue de favoriser le développement d’une industrie pharmaceutique africaine complémentaire et intégrée », a ajouté le communiqué.
Pour ce faire, les deux parties ont exprimé leur volonté d’organiser un salon dédié à l’industrie pharmaceutique algérienne à Addis-Abeba permettant aux différents opérateurs et investisseurs de mieux connaître le marché éthiopien et de s’enquérir des multiples opportunités d’affaires qu’il offre dans la production, la distribution ainsi que dans l’exportation des produits pharmaceutiques tant au niveau régional que continental. «Comme préalable, les deux parties ont exprimé leur volonté de consolider la coopération par la signature d’accord de partenariat et de mémorandum d’entente tant au niveau institutionnel entre le ministère de l’Industrie pharmaceutiques algérien et le ministère éthiopien de la Santé, mais également entre l’Agence nationales de produits pharmaceutique (ANPP) et son homologue éthiopienne (EFDA Ethiopian Food and Drug Administration) », a fait savoir le communiqué. Les deux parties se sont engagées, aussi, à faciliter et intensifier le contact et les échanges entre les différents opérateurs et investisseurs des deux pays à la faveur du lancement de la ligne aérienne directe entre Alger et Addis-Abeba, ce qui permettra, selon le ministère, «d’impulser une nouvelle dynamique dans les échanges commerciaux, notamment dans le domaine de l’industrie pharmaceutique et de hisser le partenariat économique à la hauteur des relations d’amitiés historiques qui lient les deux pays».
L.Zeggane