EN A'

Coupe arabe des nations : Les Verts dès demain à Doha

L’équipe nationale A’ s’envole demain en direction de Doha pour disputer la Coupe Arabe FIFA 2021 prévue du 30 novembre au 18 décembre prochains. Le tournoi, qu’abritera le Qatar, et fait office d’un test expérimental en prévision du Mondial-2022 dans le même pays, s’annonce grandiose sur tous les plans, notamment financier.

En effet, la prime prévue pour le vainqueur dépasse même celle de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Voilà un stimulant supplémentaire pour la sélection algérienne d’autant plus que si elle remporte le trophée elle permettra à la FAF de bénéficier d’une bouffée d’oxygène financière importante, en ces temps de vaches maigres. Cinq millions de dollars, c’est le chèque que touchera la sélection sacrée à l’issue du rendez-vous qatari. Les Fennecs, dirigés par Madjid Bougherra essayeront d’aller le plus loin possible dans ce challenge régional.
Ainsi, plus les camarades de Youcef Belaili iront loin, plus ils se rapprocheront du ‘’gros lot’’ qui comptera 0.5 million de dollars de plus que ce que nos champions d’Afrique ont gagné après le sacre en CAN-2019.
Pour donner de l’intérêt à cette épreuve désormais certifiée FIFA, l’UAFA a mis un barème de récompense ultra-alléchant. En effet, l’équipe couronnée touchera 5 millions dollars alors que le finaliste recevra 3 millions de dollars contre 2.5 millions pour le vice-champion d’Afrique. La sélection qui remportera la petite finale du tournoi arabe aura 2 millions et le vaincu dans ce match de consolation aura 1.5 million de dollars. C’est 25 millions de dollars en gains totaux de prévus.
Toutes ces motivations ont fait que l’Algérie participe dans cette coupe avec un effectif bien garni des joueurs de l’équipe première. Seuls cinq éléments du championnat local ont été retenus pour le déplacement de Doha, alors qu’ils étaient nombreux à avoir participé régulièrement aux précédents stages sous la houlette de Bougherra.
La liste établie par Bougherra est constituée principalement des cadres de la sélection A évoluant dans le Golfe. Des choix forts, et une liste qui n’a pas manqué de susciter de vifs débats.
Face à l’importance de la compétition, priorité aux cadres expérimentés mais aussi à la préparation des prochaines échéances de la sélection A dirigée par Djamel Belmadi. Des choix contestés qui peuvent trouver une certaine rhétorique dans l’optique de la préparation de la prochaine CAN au Cameroun, avec l’arrêt du championnat qatari, ainsi que la projection future vers la CHAN 2023 qui pourrait permettre de retrouver des éléments qui se sont illustrés en A’ à l’image d’Ahmed Kendouci, Hamza Mouali ou encore Yacine Titraoui.
Fait majeur de la liste, sept joueurs vainqueurs de la CAN 2019 en Égypte sont présents dans cette liste finale pour l’échéance qatarie de cette fin d’année.
Hakim S.