agression gaz naturel

Constantine : Hausse considérable des atteintes aux ouvrages de gaz naturel

Une hausse ‘’considérable’’ des atteintes aux ouvrages gaziers de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz naturel (SADEG) dans la wilaya de Constantine a été enregistrée en 2020, soit une augmentation de 110% par rapport à 2019, a-t-on appris jeudi auprès de la concession locale de l’électricité et de gaz naturel. Comparativement à l’année 2019, le nombre d’atteintes aux réseaux de gaz naturel a ‘’doublé’’ en 2020 avec un total de 330 agressions recensées dans les trois (3) districts de la wilaya, à savoir Constantine, El-Khroub et Didouche Mourad, a indiqué à l’APS la responsable de communication auprès de la concession locale de l’électricité et du gaz naturel, Ouahiba Takhrist, précisant que 150 atteintes ont été enregistrées en 2019. Durant l’année 2020, le district d’El Khroub a enregistré 174 agressions, Didouche Mourad 81 atteintes et Constantine 75 agressions, a détaillé la responsable, ajoutant que les pannes occasionnées par ces atteintes ont provoqué la rupture d’alimentation de gaz naturel de 8 355 clients. Selon Mme Takhrist, 152 agressions ont été causées par des tierces personnes au niveau des ouvrages gaziers suite notamment à la réalisation de fondations au-dessus des conduites ou des travaux de raccordement illicites depuis le réseau de distribution. Aussi, 121 pannes ont été enregistrées au niveau d’ouvrages gaziers suite à des dommages causés par des entreprises de réalisation lors de travaux de forage ou de construction, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, la responsable a révélé que le montant des créances impayées durant l’année 2020 a été évalué à 2,285 milliards de dinars, dont 1,35 milliard de dinars de créances auprès des clients ordinaires raccordés au réseau de basse tension et 170 millions de dinars auprès des entreprises du secteur privé. Les créances des communes de la wilaya de Constantine auprès de Sadeg s’élèvent à 770 millions de dinars, a-t-on détaillé, soulignant que les factures impayées du chef lieu de wilaya et de la collectivité locale d’El Khroub ont atteint respectivement 370 et 260 millions de dinars.