Christian Gourcuff : «même qualifié, je veux gagner contre l’Éthiopie et le Mali»

La sélection algérienne de football jouera pour la gagne ses deux derniers matchs dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2015) contre l’Éthiopie à domicile et le Mali en déplacement (15 et 19 novembre), même si elle a déjà validé son billet pour le prochain tournoi continental, a assuré mardi le sélectionneur national, Christian Gourcuff. « Nous allons aborder les deux matchs restants avec le même état d’esprit. Notre objectif sera de les gagner tous les deux. Il n’y aura guère de place à la démobilisation, même si notre but est déjà atteint, en assurant précocement notre qualification », a déclaré le technicien français, lors d’une conférence de presse à la salle des conférences du complexe Mohamed-Boudiaf (Alger). L’Algérie, qui a fait carton plein lors de ses quatre premiers matchs, comptant pour les éliminatoires, est solide leader de son groupe B avec 12 points. Elle devance de six unités le Mali, deuxième, alors que l’Éthiopie et le Malawi ferment la marche avec 3 points, chacun. « Maintenant que nous avons assuré notre qualification, nous espérons améliorer davantage notre manière de jouer. Déjà, j’ai noté un sensible progrès dans ce registre, lors du précédent match contre le Malawi (victoire (3-0)). Les deux prochains rendez-vous devraient être ceux de la confirmation », a-t-il ajouté. L’ex-coach du FC Lorient (Ligue 1, France), s’est félicité, en outre, de la réaction de ses joueurs vis-à-vis du système de jeu qu’il a voulu prôner, en optant pour le 4-4-2, estimant que les coéquipiers de Yacine Brahimi « ont bien assimilé cette stratégie ». Évoquant son prochain adversaire, l’Éthiopie, que les Verts ont battu à Addis-Abeba en ouverture des qualifications, Gourcuff ne veut nullement sous-estimer cette équipe, qui se déplacera à Blida pour jouer ses dernières cartes dans la course à la qualification. « C’est une équipe qui joue très bien les contre-attaques. Nous devons, donc, faire très attention. Déjà, lors du match-aller, elle nous a posé beaucoup de problèmes sur les contres », a encore reconnu le sélectionneur national, qui s’attend à une rencontre plus disputée sur le terrain du Mali, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires. « Ce sera en quelque sorte un test révélateur avant la CAN, car on aura à en découdre avec une bonne équipe malienne, de surcroît, très athlétique », a-t-il estimé. Le patron technique des Verts n’a pas caché au passage ses appréhensions à propos d’une éventuelle annulation de la CAN-2015, dont le sort sera connu, ce mardi, au Caire, après que l’organisation du tournoi a été retirée au Maroc qui a demandé le report. » Franchement, c’est une situation inédite devant laquelle nous nous retrouvons. Tous nos plans sont désormais tributaires de la décision de la Confédération africaine de football aujourd’hui », a-t-il regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>