Fuite d'eau

Chlef : Lancement d’une campagne d’éradication des fuites d’eau

Une large campagne d’éradication des fuites d’eau a été lancée par les équipes techniques de l’unité de Chlef de l’Algérienne des eaux (ADE), dans les quartiers et cités du chef-lieu de wilaya, a-t-on appris, dimanche, auprès de cette entreprise.

Cette opération touchera les cités Essalam, Lalla Aouda et Chorfa, réputées pour la vétusté de leurs réseaux de distribution d’eau, en attendant la pose de nouvelles canalisation, a indiqué à l’APS le chargé de communication, Miloud Baghdoud.
La campagne vise la préservation de la ressource hydrique, à travers la réparation des fuites signalées sur toutes les conduites de différents diamètres (de 25 à 200 mm), avec l’implication des centres de distribution des communes de Chlef, Oued Fodda, Ouled Farès et Boukadir. Outre cette campagne de réparation des fuites d’eau qui touche trois cités, une opération de renouvellement des réseaux d’alimentation en eau potable (AEP) est en cours à travers les quartiers de la ville de Chlef et dont les travaux sont à 90%. Cette opération a déjà donnés des résultats qui se traduisent déjà par une nette amélioration des prestations fournies aux ab onnés en matière de distribution d’eau notamment. La même source a signalé l’élargissement « dans les prochains jours » de la campagne de lutte contre les fuites d’eau, aux communes de Tadjena, Talaâssa, et Abou El-Hassan, en attendant le renouvellement du réseau.
à noter que l’unité ADE de Chlef assurait la gestion de 17 communes, jusqu’en 2019, avant que ce nombre ne soit porté à 32 communes sur les 35 que compte la wilaya.
Outre une station de dessalement d’eau de mer d’une capacité de production de 200 000 M3/Jour, la wilaya de Chlef dispose, aussi, d’un barrage à Sidi Yacoub, commune d’Ouled Benabdelkader, destiné à alimenter en eau potable plusieurs communes et à l’irrigation agricole.