Béchar

Aucune trace de l’enfant disparu depuis treize jours à Béchar

Les éléments des deux (2) brigades cynotechniques de la protection civile (PC), dépêchés par la direction générale de la protection civile (DGPC) à Béchar pour renforcer le dispositif de recherches de l’enfant Houaychi Ahmed-Soheib (4 ans), disparu depuis le 16 septembre, « n’ont pas retrouvé sa trace » mardi, selon la direction locale de la P.C . « Les nouvelles recherches et investigations, qui se sont poursuivies une partie de la soirée de lundi et mardi matin par les deux brigades, avec l’appui d’une trentaine d’éléments de l’unité principale locale de la P.C, n’ont malheureusement pas permis de retrouver la trace de l’enfant », a affirmé à l’APS le sous-lieutenant Baali Abou Bakr Sedik, responsable de la cellule de communication de la direction locale de la PC et membre du dispositif de recherches. « Le dispositif de recherches mis en place, en coordination avec les deux brigades cynotechniques spécialisées, et qui a ciblé dans la soirée de lundi et ce mardi tôt le matin la partie sud de l’Oued de Béchar, qui traverse en long la ville éponyme, n’ont pas permis de retrouver le disparu » au treizième jour de sa disparition, a expliqué l’officier de la PC. Le sous-lieutenant Baali a ajouté qu »une large zone située à proximité du domicile familial de l’enfant au quartier de Béchar-Djedid (Sud de la ville de Béchar), soit un rayon plus de 5 kilomètres, a été complètement ratissée par les brigades précitées et nos éléments, et ce sans résultats », soulignant que les recherches se poursuivront cet après midi dans le cadre du même dispositif de recherches. Les appels à témoins et à contribution aux recherches de cet enfant se poursuivent toujours à travers les réseaux sociaux par la famille et les proches du disparu.

17 blessés dans un accident de la circulation près de Didouche Mourad (Constantine)
Dix-sept personnes ont été blessées, hier, dans un accident de la circulation suite au dérapage d’un bus de transport de voyageurs qui a heurté un mur au lieudit Sidi Arab dans la commune de Didouche Mourad (Nord de Constantine), a-t-on appris auprès de la direction de la Protection civile (DPC). L’accident qui s’est produit à l’entrée de la zone industrielle de cette localité située au nord du chef-lieu de wilaya, a causé des blessures de divers degrés à des passagers, âgés entre 18 et 73 ans, a précisé la cellule de communication de ce corps constitué. Sur le nombre global des blessés, 14 personnes ont été secourues sur les lieux avant d’être acheminées vers le service des urgences médicales de la polyclinique de la commune de Hamma Bouziane pour bénéficier des soins nécessaires, a-t-on ajouté. Les trois autres blessés ont été transportés par les éléments de la Protection civile au centre hospitalo- universitaire Dr. Benbadis de Constantine (CHUC) et se trouvent actuellement sous surveillance médicale, a-t-on souligné.

Suspension de l’alimentation en eau potable dans cinq communes à Alger
La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (Seaal) a annoncé, hier, dans un communiqué, une suspension de l’alimentation en eau potable dans cinq communes d’Alger, en raison de travaux de réparation d’une canalisation principale. Cette suspension de l’alimentation en eau potable impactera les communes suivantes : Bir Mourad Raïs (en totalité), Hydra (en totalité), El Biar (en totalité), Ben Aknoun (en partie) et El Mouradia (en totalité). Elle intervient suite au lancement de travaux de réparation d’une canalisation principale de transfert d’eau, localisés au niveau de la rue Belkacemi de la commune d’El Madania, en raison d’un incident survenu sur le réseau d’eau potable. La société a rassuré ses clients des communes impactées que la remise en service de l’alimentation en eau potable se fera « progressivement » dès l’achèvement des travaux, assurant la mise en place d’un dispositif mobile de dotation en eau potable afin d’assurer les usagers prioritaires (établissements publics et hospitaliers).

Alger : arrestation de 10 suspects impliqués dans une bande de quartier et le trafic de drogue
Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté au niveau des circonscriptions administratives de Birtouta et de Dar El Beida dix (10) suspects pour constitution d’une bande de quartier et trafic de drogue et de substances psychotropes, a indiqué hier un communiqué de ces services. La brigade de police judiciaire de la sûreté de la circonscription administrative de Birtouta a arrêté sept (7) suspects pour constitution d’une bande de quartier semant la terreur au sein de la population, trafic de drogue et de substances psychotropes, rixe sur la voie publique avec usage d’armes blanches et détention d’armes blanches prohibées, a précisé la même source. Sur la base d’informations, la brigade chargée de l’enquête a arrêté les suspects et saisi 26,5 grammes de cannabis, 384 comprimés psychotropes, un (1) flacon de drogue, un montant de 1.975.400 DA et 21 armes blanches, a ajouté le communiqué. Par ailleurs, la brigade de police judiciaire de la sûreté de la circonscription administrative de Dar El Beida a arrêté trois (3) individus pour association de malfaiteurs activant dans un réseau criminel organisé spécialisé dans le trafic et la consommation de drogues (cannabis et cocaïne) et de substances psychotropes et détention d’armes blanches prohibées.

Google conteste une amende de 4,3 milliards devant la justice de l’UE
Google s’est défendu lundi de toute pratique anticoncurrentielle lors d’une première audience au tribunal de l’Union européenne à Luxembourg, devant lequel il conteste une amende de 4,3 milliards d’euros infligée par Bruxelles pour son système d’exploitation Android. L’UE reproche au géant américain de l’internet d’avoir abusé de la position dominante de son système d’exploitation pour téléphones mobiles afin d’asseoir la suprématie de son moteur de recherche et de son navigateur Chrome. Le groupe de Mountain View (Californie) juge l’accusation infondée et réclame l’annulation de l’amende décidée en 2018. L’affaire constitue un test majeur pour la commissaire à la Concurrence de l’UE, Margrethe Vestager, qui a déjà subi l’an dernier un échec retentissant devant la justice européenne face à Apple dont elle dénonçait les avantages fiscaux en Irlande. « Android est en vérité une histoire de réussite exceptionnelle du pouvoir de la concurrence en action », a déclaré l’avocat de Google, Meredith Pickford, devant les juges. Le groupe estime que l’UE a ignoré à tort le concurrent Apple, qui privilégie sur ses iPhones ses propres services, comme le navigateur Safari. « Nous allons expliquer que (…) la commission a fermé les yeux sur la véritable dynamique concurrentielle de ce secteur, celle qui oppose Apple et Android », a expliqué l’avocat. Il a affirmé que le téléchargement d’applications concurrentes était accessible d’un simple clic et que les clients n’étaient en aucun cas contraints d’utiliser les produits de Google sur Android.

Covid-19 : Sanofi arrête le développement de son vaccin
Le laboratoire Sanofi n’ira pas en phase 3 d’essais pour son vaccin à ARN messager contre le Covid-19 – la dernière étape avant une commercialisation -, tout en poursuivant le développement de son autre vaccin contre le virus, a-t-il indiqué mardi. Malgré des résultats intermédiaires positifs pour la phase 1-2 de l’essai de son vaccin à ARN messager, Sanofi juge que celui-ci arriverait trop tard sur le marché, alors que 12 milliards de doses de vaccins anti-Covid auront été produites au total d’ici la fin de l’année. Les résultats de la phase 3 sur son autre vaccin, fondé sur une protéine recombinante et développé avec le britannique GSK, sont quant à eux toujours attendus avant fin 2021.