Jardin publics

Association des jeunes pour l’échange touristique : Initiatives pour réhabiliter et promouvoir les jardins publics à Oran

L’association des jeunes pour l’échange touristique d’Oran s’est lancée le défi de réhabiliter les jardins publics de la wilaya d’Oran afin notamment de promouvoir le tourisme interne et faire d’eux des lieux attractifs pour les visiteurs, a-t-on appris de son président.

Pour concrétiser l’initiative, l’association a procédé au nettoiement du jardin public de la commune d’El Ançor (Aïn El Turck), son aménagement et sa rénovation pour devenir un espace de détente pour les habitants de cette collectivité côtière, qui attire de nombreux touristes lors de la saison estivale, a indiqué Harkous Mohamed Rachid à l’APS. L’association œuvre à faire de cet espace vert une destination pour les visiteurs qui seront orientés vers les sites touristiques et archéologiques, a-t-il souligné, ajoutant que cela permet aussi d’incruster chez les familles, notamment les enfants, la culture du tourisme et de l’environnement. L’initiative permettra de plus de préserver cet espace de loisirs et y créer une première bibliothèque en plein air, en plus de l’organisation d’une exposition sur l’histoire de cette région et d’activités culturelles. D’autre part, l’espace vert de la cité 1.500 logements de haï El Othmania (ex Maraval) de la ville d’Oran a revêtu ses plus beaux atours, après avoir bénéficié d’une opération de nettoiement par l’association en question, en collaboration avec la délégation communale d’El Othmania, en plus de la plantation d’arbres dans cet espace appelé à devenir la destination des familles du quartier et de cités avoisinantes, ainsi que les visiteurs d’Oran de manière générale, a-t-il ajouté. L’association des jeunes pour l’échange touristique compte beaucoup sur la rénovation du jardin public de cette cité pour en faire un jardin pilote pour la promotion du tourisme interne à Oran, à travers l’organisation d’expositions permanentes de produits d’artisanat, la création de pépinières pour la vente de plantes et de fleurs à des prix raisonnables, ainsi qu’un café populaire traditionnel et de locaux pour les interprètes pour accompagner les touristes et les orienter, entre autres services et moyens de loisirs pour faire de ce site un pôle touristique. Dans le cadre du développement du tourisme au niveau des jardins publics, l’association s’attèle à confectionner un guide spécial de ces espaces que recèle la wilaya d’Oran dont le jardin public de hai « Medina Jdida » et le parc de loisirs « Ibn Badis » (ex Promenade Letang) classé sur le plan national. Ce guide sera distribué au niveau de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Ben Bella » afin d’attirer les touristes, a indiqué la même source, soulignant que ces espaces doivent être inclus dans les parcours touristiques.