Arrestation

Arrestation d’un individu pour piratage de comptes personnels sur les réseaux sociaux à Sétif

Les éléments de la sûreté de la wilaya de Sétif ont appréhendé un individu pour piratage de comptes personnels des réseaux sociaux et chantage, a-t-on appris mardi du chargé de communication de ce corps sécuritaire.
Le présumé coupable avait réussi à pirater des comptes sur des réseaux sociaux et avait subtilisé des photos et des données personnelles de ses victimes avant de les extorquer a indiqué le commissaire de police, Abdelwahab Aïssani, relevant que l’arrestation de ce malfaiteur a été menée par l’inspection judicaire de la daïra d’Aïn El Kebira en coordination avec la brigade de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire auprès de la sûreté de wilaya. L’enquête, aussitôt déclenchée par la brigade de police judiciaire de la daïra d’Aïn El Kebira, a permis de remonter la piste du malfrat, de l’identifier et déterminer sa manière d’agir avant son arrestation, a-t-on noté.
Un dossier pénal de cette affaire a été élaboré pour «piratage de comptes personnels sur les réseaux sociaux et chantage», a fait savoir la même source, notant que le mis en cause a été présenté devant les instances judicaires.

Colloque international sur le tourisme innovant dimanche à Oran
Un colloque international ayant pour objectif d’ancrer les bonnes pratiques du tourisme durable se tiendra dimanche à l’Université d’Oran-1 Ahmed-Benbella, a-t-on appris samedi des organisateurs.
Une centaine de participants issus des corps académique, économique et associatif sont attendus à cette rencontre de trois jours visant à promouvoir le tourisme durable, a précisé à l’APS la coordinatrice de l’événement, Asma Bengueddache. Quatre thématiques essentielles seront développées dans ce cadre, intitulées « Histoire et patrimoine culturel d’Oran », « Les services touristiques innovants », « L’image de la ville d’Oran via les outils de communication » et « Ecosystèmes et conservation de la biodiversité dans la région d’Oran ». En plus de l’échange des connaissances entre les différents intervenants, dont des compétences nationales établies à l’étranger, le colloque sera également axé sur la promotion des Jeux méditerranéens de 2021 à Oran (JM 2021).
Les organisateurs prévoient, en outre, de récompenser les concepteurs des meilleures applications intégrant des technologies innovantes pour la promotion du tourisme durable.

Arrestation de deux dealers recherchés à El Kala
Les services de la police judiciaire de la daïra frontalière d’El-Kala (El-Tarf) ont arrêté deux dealers recherchés pour leur implication dans diverses affaires de stupéfiants, a-t-on appris, samedi auprès du chargé de la communication à la sûreté de wilaya. Agissant sur information faisant état d’activités de deux présumés suspects, tous deux âgés de 20 ans, l’un est originaire de la commune d’El-Kala et l’autre de la wilaya de Constantine, les services de police ont appréhendé ces deux individus, à l’entrée de cette ville côtière, à bord d’un véhicule touristique, à signalé le commissaire principal, Labidi Mohamed Karim. Qualifié de  »dangereux », l’un des deux mis en cause était également sous le coup de trois jugements définitifs pour trafic de psychotropes, a précisé la même source, ajoutant que la fouille du véhicule a permis de mettre la main sur une quantité de comprimés psychotropes et du kif traité. Présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d’El-Kala, les deux comparses ont été placés sous mandat de dépôt pour détention illégale de produits hallucinogènes, a conclu la même source.

Près de 900 000 personnes auront besoin d’aide humanitaire en 2020 en Libye
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a estimé vendredi que près de 900 000 personnes vivant en Libye auront besoin d’aide humanitaire en 2020. «On estime que 897 000 personnes auront besoin d’une aide humanitaire en Libye en 2020», y compris les déplacés, les rapatriés, les populations non déplacées mais touchées par les conflits, les réfugiés et les migrants, a-t-il précisé. Les besoins fondamentaux de centaines de milliers de déplacés et de rapatriés, tels que l’eau potable, les services médicaux et des logements salubres, sont tous dégradés à cause de la situation politique dans le pays, notamment pour les femmes et enfants, a-t-il ajouté.
Le bureau onusien compte également 655 000 réfugiés et migrants en Libye, dont 48 000 réfugiés et demandeurs d’asile enregistrés. Or, ces populations continuent d’être exposées «aux risques, aux violations des droits de l’Homme, à l’exploitation et aux abus», s’inquiète l’OCHA. «On estime que 115 millions de dollars sont nécessaires pour compléter les efforts des autorités libyennes pour répondre aux besoins des gens en Libye. La communauté humanitaire internationale collaborera étroitement avec les autorités locales, les ONG nationales et les organisations civiles pour s’assurer que les ressources locales satisfassent aux besoins de tous ceux ayant besoin d’aide humanitaire», a-t-il noté. La Libye est plongée dans les violences et des divisions politiques depuis la chute du régime du défunt dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011.

Un réseau de narcotrafiquants tombe à Tamanrasset
Une bande de trois narcotrafiquants (20 à 63 ans), spécialisée dans le trafic de drogue et de produits pharmaceutiques nocifs à la santé, a été démantelée par les services de la sûreté de wilaya de Tamanrasset, a-t-on appris jeudi de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Agissant sur informations faisant état de commercialisation de drogues par un individu exploitant son local commercial sis au quartier Tihagouine, à Tamanrasset, les services de police ont, après avoir dressé une souricière, intercepté le suspect en possession d’une quantité de 13,2 kg de drogue de type «Bango», a-t-on indiqué. Les services de police, qui ont également arrêté son acolyte, ont aussi saisi, après perquisition du domicile du mis en cause, une quantité de 15 790 comprimés de produits pharmaceutiques nocifs pour la santé, importés frauduleusement.

Deux réseaux de trafic de drogue démantelés à Tiaret
Les services de la Sûreté de wilaya de Tiaret ont démantelé deux réseaux de trafic de drogue dans deux opérations distinctes et six individus ont été arrêtés, a-t-on appris mercredi auprès de ce corps de sécurité. Un réseau composé de trois trafiquants a été démantelé en début de semaine sur la base d’informations parvenues à la brigade de recherche et d’intervention relevant du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya sur un groupe de personnes qui vendent de la drogue dans un quartier de Tiaret, a-t-on indiqué. Une fois sur place, les éléments ont suivi le mouvement des éléments impliqués, dont un a été arrêté à bord d’un motocycle en possession de 2 kg de kif traité, avant d’arrêter ses deux acolytes. Les prévenus ont été présentés devant le procureur de la République prés le tribunal de Tiaret qui les a placés en détention provisoire pour trafic de drogue et port d’armes trouvées en leur possession. Par ailleurs, les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire de la sûreté de daira de Sougueur ont démantelé un autre réseau composé de trois éléments lors d’une patrouille, qui a intercepté un véhicule et découvert 1 kg de kif traité en possession de ses passagers qui ont été arrêtés, a-t-on fait savoir. Le tribunal de Sougueur a condamné les mis en cause à 7 années de prison ferme.