Coronavirus

APRÈS L’ITALIE, LA FRANCE ET L’ESPAGNE, LE MAROC ET LA TUNISIE : Une ceinture Covid-19 autour de l’Algérie

Le Maroc a annoncé mardi dernier, un premier décès lié au nouveau coronavirus, une femme de 89 ans qui souffrait de maladies chroniques, selon le ministère de la Santé. Cette Marocaine qui résidait habituellement en Italie « souffrait de maladies chroniques au niveau, notamment de l’appareil respiratoire et du système cardiovasculaire », a précisé le ministère dans un communiqué. Elle était rentrée au Maroc fin février, avant d‘être diagnostiquée positive au nouveau coronavirus et transférée à un hôpital de Casablanca (ouest) sous surveillance médicale. Son cas avait été alors jugé « critique ». Parallèlement, en Tunisie le nombre total des cas confirmés s’est élevé à 6 dont 3 au sein de la même famille. En Italie, Selon les chiffres du ministère de la Santé révélés hier, 5 038 patients sont hospitalisés pour des symptômes, 877 en soins intensifs et 2 599 sont en isolement à domicile. 631 personnes sont décédées et 1 004 personnes sont guéries. La France, où le bilan est de 33 décès et 1784 contaminations, se prépare au passage au stade 3.
Ce constat fait que, excepté les frontières sud du pays, le Covid-19 ceinture l’Algérie de toutes parts, c’est ce qui devrait faire penser à renforcer les mesures de préventions aux niveaux des accès frontaliers, terrestres, aériens et maritimes. Mais, et à priori, les autorités semblent s’intéresser plus à la prévention en interne, puisqu’il en est question de 20 cas confirmés.

Les rassemblements seront interdits
Ainsi, en conférence mardi, au Forum du journal « Echaâb », le ministre de la Santé, Abderehmane Benbouzid, a indiqué que le Président Tebboune a donné des instructions lors de la dernière réunion du Conseil des ministres pour empêcher tous les rassemblements dans les lieux publics, y compris les stades, où les matchs de championnat se tiendront sans public, notant que le ministre responsable du secteur sportif fournira des explications à ce sujet.
Également, le ministre a annoncé que le gouvernement avait interdit l’exportation des masques de protection du «Coronavirus », et qu’une grande quantité de ces derniers a été placée dans des hôpitaux sous la responsabilité du service du personnel médical ainsi que dans la pharmacie centrale des hôpitaux. Le ministre a également évoqué l’importation des caméras thermiques équipés qui seront installés au niveau des aéroports. En ce qui concerne les mesures préventives dans les écoles, le ministre de la Santé a souligné qu’elles sont soumises aux mêmes précautions de tous les citoyens.
S’agissant de la prise en charge, Abderrahmane Benbouzid a révélé aussi que les patients contaminés au coronavirus, se trouvant au niveau des hôpitaux de Boufarik, El-Kettar et Mascara, vont bientôt pouvoir rentrer chez eux, et que leur état de santé n’est plus inquiétant. Le ministre a affirmé que ces patients, issus tous d’une même famille qui a été contaminée par un proche qui avait séjourné récemment en France, ne présentent pas de symptômes du virus de Covid-19 et que leur état de santé est en amélioration constante. À l’issue de sa conférence de presse, le ministre a tenu à présenter ses remerciements à une dame qui s’est présentée d’elle-même au niveau de l’hôpital de Boufarik après avoir douté de sa contamination au coronavirus.

L’âge des cas atteints situé entre 15 mois et 83 ans
Sur la stratégie, du ministère, de lutte contre cette épidémie, Benbouzid a souligné que cette démarche à faciliter d’éviter la propagation du Covid-19 dans un premier stade, à travers la détermination du nombre des personnes contaminées. le Directeur général de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr. Djamel Fourar, a précisé que l’âge des personnes atteintes oscillait entre 15 mois et 83 ans, ajoutant que le ministère avait élaboré un plan stratégique de communication consistant en la distribution de dépliants au niveau des points frontaliers et des établissements, la diffusion de spots publicitaires dans les différents médias, et la mise à disposition des citoyens d’un numéro vert (3030) ainsi que l’envoi de messages texto à travers les téléphones mobiles.
Yousra Hamedi