Coupe d'Algérie

Alors que l’avenir de Froger est en pointillé : Le bus de l’USMA attaqué au retour de Sétif

Malgré leur place de leader en championnat de Ligue 1 Mobilis et qui leur permet de briguer le titre de champion, les joueurs de l’USMA n’ont pas été épargnés par leurs fans qui sont allés jusqu’à s’attaquer à leur bus sur le chemin de leur retour à Alger après leur élimination mardi soir en coupe d’Algérie sur le terrain de l’ESS.

Heureusement d’ailleurs que l’on n’a pas déploré des blessures au sein de la délégation des Rouge et Noir, dont l’équipe a été sévèrement battue par un adversaire sétifien (3-1) qui traverse pourtant l’une de ses plus graves crises pendant ces dernières années. En fait, avec cette élimination, l’USMA perd un autre challenge qui représentait l’un des objectifs assignés au début de la saison, après son élimination en quarts de finale lors de la précédente édition de la Coupe de la Confédération africaine (CAF), et de la Coupe arabe des clubs champions. Du coup, il ne lui reste que le championnat pour sauver sa saison. Mais cela ne semble pas pour autant consoler leurs fans qui ambitionnaient de remporter au moins le doublé pour oublier leur déception dans les deux compétitions internationales desquelles leur équipe est sortie bêtement.
Dans la foulée, les doigts accusateurs sont orientés notamment vers l’entraîneur français, Thierry Froger. Ce dernier a perdu beaucoup de sa popularité dans le club de Soustara. Pis, l’on a apprend, selon certaines indiscrétions, que les jours du coach usmiste dans la maison des Rouge et Noir sont désormais comptés. Le directeur général de la formation algéroise, Abdelhakim Serrar, serait d’ailleurs sur le point de mettre un terme à l’aventure du Français avec les gars de Soustara. Déjà, Froger était dans l’œil du cyclone depuis l’élimination des siens en huitièmes de finale de la Coupe arabe face à une équipe soudanaise d’El Merrikh qui s’était pourtant déplacée à Alger avec un effectif très amoindri. Les choses se sont encore compliquées pour Froger après la réduction par la JSK de l’écart qui le sépare de l’USMA en championnat, porté désormais seulement à deux unités, alors qu’il était, peu avant la fin de la phase aller de 7 points. Froger, lui, a justifié la nouvelle élimination de son équipe en coupe d’Algérie par l’absence de son attaquant congolais, Prince Ibara, qui a dû déclarer forfait du déplacement de Sétif à cause d’une blessure. Un motif qui n’a pas convaincu la direction du club ni les supporters, dans la mesure où une formation comme l’USMA, considérée comme l’équipe disposant du plus riche effectif de Ligue 1, ne peut en aucun cas se reposer sur un seul joueur. Une chose est sûre : l’élimination des Rouge et Noir en coupe d’Algérie ne va certainement pas passer sous silence. Les prochains jours risquent d’être chauds à l’USMA.
Hakim S.