Abdelmadjid Tebboune - Abdelaziz Djerad

AïT ALI BRAHAM REMPLACÉ PAR MOHAMED BACHA, ATTAR, CHIALI ET BERRAKI NON RECONDUITS : Djerad maintenu à la tête de l’Exécutif

Comme annoncé dans son discours au soir de jeudi passé, le président Tebboune a opéré hier un léger remaniement du Gouvernement. D’abord, contrairement aux spéculations, à relever le maintien d’Abdelaziz Djerad à la tête de l’Exécutif et la reconduction des ministres de souveraineté. Notamment Boukadoum aux AE, Beldjoud à l’Intérieur, Zeghmati à la Justice et Benabderrahmane aux Finances.

En bref, ce lifting a touché, à l’exception près, les départements de l’Industrie, l’Énergie, les Mines, les Ressources en eau, l’Habitat et l’Environnement qui, du reste, relèvent tout aussi de secteurs importants. De ce remaniement, l’on retient en particulier la fin de mission signifiée à Ferhat Aït Ali Braham au département de l’Industrie. Le Président a fait appel à Mohamed Bacha pour le remplacer.
Également, Abdelmadjid Attar à l’Énergie et Arezki Berraki aux REA n’ont pas survecu à ce remue-ménage. Et à Mohamed Arkab de cumuler les fonctions de ministre pour l’Énergie et les Mines, lesquels département sont désormais fusionnés. Aussi, ce remaniement enregistre le départ d’Arezki Berraki de la tête des Ressources en eau et l’arrivée à sa place, de Mustapha Kamel Mihoubi. À l’Environnement, le Gouvernement s’est séparé des services de Nassira Benharrats et le Président lui a préféré Dalila Boudjemâa, qui vient de faire son retour à l’Exécutif après une éclipse sur la scène politique.
Quant au département de la Numérisation et des Statistiques, auparavant tenu par Mounir Khaled Berrah, le départ de celui-ci est comblé par un certain Hocine Cherhabil, ancien directeur général de l’École nationale d’administration. Pour le département de l’Habitat, c’est fin de mission pour Kamel Nasri. Est nommé à ce poste, Tarek Belaribi, ainsi promu ministre du secteur après avoir dirigé l’AADL.
Enfin, Mohamed Ali Boughazi est nommé nouveau ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, en remplacement de Mohamed Hamidou. Pour le reste, le Président a maintenu à leurs postes plusieurs ministres, tels que Benbouzid à la Santé, Abdelhamid Hemdani à l’Agriculture, Chems Eddine Chitour à la Transition énergétique, Tayeb Zitouni aux Moudjahidine…
Farid Guellil

Le Président Tebboune décide de promouvoir 10 circonscriptions administratives du Sud en wilayas
Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a décidé de promouvoir dix (10) circonscriptions administratives du Sud en wilayas à part entière, et nommé des walis et des secrétaires généraux à la tête de ces wilayas, a indiqué dimanche un communiqué de la Présidence de la République.
« Conformément à la loi relative à l’organisation territoriale du pays, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a décidé de promouvoir dix (10) circonscriptions administratives du Sud en wilayas à part entière.
Il s’agit des wilayas de: Timimoune, Bordj Badji Mokhtar, Béni Abbès, Ouled Djellal, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El M’Ghair, El Menia.
Dans ce cadre, le Président de la République a nommé au poste de wali, messieurs :
- Youcef Bechlaoui, wali de Timimoun,
- Othmane Abdelaziz, wali de Bordj Badji Mokhtar,
- Aissa Aziz Bouras, wali d’Ouled Djellal,
- Saad Chenouf, wali de Béni Abbès,
- Ibrahim Ghemired, wali d’In Salah,
- Mehdi Bouchareb, wali d’In Guezzam,
- Nacer Sebaa, wali de Touggourt,
- Benabdallah Chaib Eddour, wali de Djanet,
- Aissa Aissat, wali d’El M’ghair,
- Boubekeur Lansari, wali d’El Menia.