Handball

AGEX de la fédération algérienne de Handball : L’amendement de quelques statuts et règlements généraux adoptés dans un climat «délétère»

Les membres de l’Assemblée générale de la Fédération algérienne de handball (FAHB), convoqués en session extraordinaire vendredi à l’Institut national de formation supérieure en sciences et technologie du sport Abdallah-Fadhel d’Aïn-Bénian (Alger), ont adopté l’amendement de quelques statuts et règlements généraux de l’instance fédérale, dans un climat  »délétère ». Les 67 membres présents à l’AGEX sur les 122 que compte l’assemblée générale de la FAHB, ont donné leur accord pour le changement. Bien avant l’entame des travaux, la tension était palpable, étant donné que le secrétaire général, Rabah Gellamid, suspendu récemment par le président de Fédération, Habib Labane, a refusé de quitter la salle, justifiant que la  »sanction » n’était pas  »réglementaire ».  »J’ai reçu une convocation signée par le président de la Fédération en tant que membre du Bureau fédéral pour assister à l’AGEX, pourquoi dois-je quitter la salle ? En plus, je n’ai reçu aucune notification qui prouve ça, alors je ne quitterai pas la salle », a lancé Gellamid, secrétaire général de la Fédération et président du club de handball d’Alger Centre. Selon Labane, Gellamid a été suspendu après avoir envoyé une lettre à une Fédération étrangère, ce qui est considéré comme  »une faute grave ».  »Nous avons appliqué la réglementation car il est impossible de permettre à un membre suspendu de prendre part ou d’être présent lors d’une assemblée. Un membre suspendu n’est pas autorisé à participer aux activités de la l’instance fédérale tant qu’il n’aura pas purgé sa sanction. Cette décision est la mienne elle est conservatoire, en attendant sa convocation par la commission de discipline », a expliqué Labane. Après ces échauffourées, les membres de l’AGEX ont finalement donné leur accord pour la participation de Gellamid aux travaux de l’AGEX. Par la suite, Labane a fait le tour des propositions d’amendement des dispositifs réglementaires qui ont été adoptés par les membres de l’AGEX point par point. Parmi les nouveautés dans les statuts, il a été décidé d’inclure les ligues régionales et deux athlètes de l’équipe nationale (garçons et filles) dans la composante de l’assemblée générale. Dans les règlements généraux, il a été voté que tout club déclarant forfait au match aller sur le terrain adverse, devra obligatoirement disputer le match retour sur le terrain de son adversaire. Pour la phase retour de la compétition, le club déclarant forfait rétrograde en division inférieure en plus d’une amende. Aussi, la limite du nombre de licences pour les joueurs de plus de 34ans a été supprimée.  »Il fallait revoir certains règlements généraux et statuts de la Fédération algérienne de handball après avoir constaté qu’ils étaient dépassés. Ces changements vont nous permettre d’accomplir notre mission. Les commissions de l’instance fédérale travaillent d’une manière sereine et je pense que c’était important de les étudier à nouveau. L’Assemblée générale, qui est souveraine, a adopté tous les points », a indiqué le patron de l’instance fédérale à l’APS, à l’issue des travaux. À signaler que durant les travaux de l’AGEX, plusieurs échauffourées ont éclaté entres membres du Bureau fédérale. Idem pour les présidents de certains clubs.