Libye

AFFRONTEMENTS ARMÉS À TRIPOLI : Alger appelle à éviter l’escalade

Réagissant aux derniers évènements survenus en Libye, porteurs de risques majeurs sur les avancées notables enregistrées par le processus de résolution de la crise, notamment le cessez-le-feu et le dialogue politique inter-libyen, l’Algérie exprime « une grande inquiétude » sur les derniers développements chez le voisin et frère libyen. Suite au déclenchement d’affrontements armés dans la capitale Tripoli, Alger s’adressant à l’ensemble des acteurs libyens, a appelé «  à éviter l’escalade. » « L’Algérie suit avec une grande inquiétude les derniers développements survenus en Libye, pays frère, suite au déclenchement d’affrontements armés dans la capitale Tripoli et appelle toutes les partie libyennes à faire preuve de retenue et à éviter l’escalade, en plaçant l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute considération », lit-on dans un communiqué du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger. « L’Algérie appelle toutes les parties libyennes à unifier leurs efforts pour réunir les conditions nécessaires à l’aboutissement du processus d’organisation d’élections libres et transparentes en tant que meilleur moyen permettant de consacrer la souveraineté du peuple libyen dans le choix de ses représentants et la réalisation de ses aspirations légitimes, de mettre fin à la crise et d’asseoir les fondements d’un État démocratique et moderne », conclut le document du MAE.
R.N.