Pharmacie

À l’occasion de la célébration de sa journée internationale : L’ANPHA plaide pour la promotion du statut de pharmacien

Célébrée le 25 septembre de chaque année, la journée internationale du pharmacien est l’occasion pour l’Association nationale des pharmaciens algériens, pour plaider à la promotion du métier et du statut social du pharmacien.

Sous le slogan « Le pharmacien : le pari le plus efficace pour une sécurité sanitaire et pour la création des alternatives économiques » l’ANPHA célèbre la journée en mettant en avant le rôle que joue ou doit jouer le pharmacien dans la valorisation et la performance des services et prestations de santé offerts aux citoyens. Un rôle souligné par les évènements d’actualités et les crises qui se succèdent sur les plans social, économique et sanitaire. Selon l’association, la sécurité sanitaire d’aujourd’hui est la capacité d’atteindre l’autosuffisance en médicaments et en dispositifs médicaux, de fournir des services de santé de proximité, de gérer les ressources et les équipements hospitaliers, de dépistage et de l’analyse médicale et c’est également la capacité à rechercher et développer des protocoles thérapeutiques et des vaccins… qui sont, souligne l’association, autant de fonctions pharmaceutiques par excellence. La même source estime que la création d’alternatives économiques à la lumière de la crise actuelle est liée au développement d’industries alternatives, comme les industries pharmaceutiques, l’industrie des équipements médicaux, l’industrie chimique, la biotechnologie et le développement des services de numérisation de la santé, ainsi que l’économie de la santé également sont des fonctions pharmaceutiques qui nécessitent de l’encouragement et de la valorisation.
Et de rappeler que depuis sa création, l’Association nationale des pharmaciens algériens a été la première à promouvoir ces concepts, qui ont été à la base le point de départ de tous ses projets, propositions et visions d’avenir.
Pour l’Anpha, les enjeux les plus importants pour promouvoir ces métiers et le statut social du pharmacien passent par la mise en place d’une carte sanitaire moderne, une formation universitaire spécialisée orientée, un service pharmaceutique hospitalier moderne, des établissements pharmaceutiques professionnels et responsables, et enfin un entreprenariat innovant.
Ania Nch