EN

A 24 heures du «Clasico» Algérie-Égypte : Le critère du «fair-play» pourrait départager les deux sélections

Bien qu’elles soient toutes les deux qualifiées aux quarts de finale de la coupe arabe des nations qui se déroule à Doha, aussi bien la sélection algérienne que son homologue égyptienne accordent un intérêt particulier à leur dernier match du premier tour qui les opposera demain.

L’enjeu est tout simplement la première place qui permet à son détenteur d’éviter, lors du tour suivant, le leader du groupe 3 qui n’est autre que la sélection marocaine qui a montré, jusque-là, de belles dispositions dans tous les registres. Vainqueurs respectivement du Liban (2-0) et du Soudan (5-0), samedi pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Coupe arabe de la FIFA, l’Algérie et l’Egypte se sont qualifiées pour les quarts de finale de la compétition. Les deux équipes qui occupent conjointement la première place du classement du Groupe D avec la même différence de buts (+6), s’affrontent ainsi demain pour tenter de se départager. En cas de nul, les organisateurs procéderont à un tirage au sort pour désigner l’équipe qui terminera la phase de poule à la première place, car en plus de compter la même différence de buts particulière, l’Algérie et l’Egypte ne pourront être départagées par le critère disciplinaire qui devait permettre à une des deux équipes de passer devant l’autre, car le barème négatif est le même pour les deux équipes (-3).
En effet, les Verts n’ont obtenu pour le moment que deux cartons jaunes qui ont coûté à Mrezigue son exclusion du terrain samedi face au Liban. Tandis que les Pharaons cumulent trois cartons en deux matchs. Comme le barème du fair-play accorde entre autres, 1 point pour un avertissement non suivi d’une expulsion et 3 points pour le second avertissement dans un même match entraînant une expulsion, l’Algérie et l’Egypte se retrouvent donc avec une égalité parfaite de trois points de pénalité chacune.
L’entraineur national, Madjid Bougherra, a déjà annoncé la couleur en qualifiant cette rencontre de finale avant l’heure.
Il sait pertinemment que la victoire est importante demain pour hériter d’un adversaire de moindre calibre lors des quarts de finale.
L’homme a déjà affiché ses ambitions pour décrocher le titre arabe qui permet à l’heureux champion, entre autres, d’empocher la bagatelle somme de 5 millions de dollars.
Hakim S.