Volley-ball / Coupe d’Algérie (finale – messieurs) NRBB Arréridj-GS Pétroliers : Le GSP en quête de rachat

La salle Harcha d’Alger vivra aujourd’hui une soirée ramadhanesque riche en couleurs à l’occasion de la 52e édition de la finale de la Coupe d`Algérie de volley-ball (messieurs), qui mettra aux prises une fois de plus, le NR Bordj Bou-Arréridj au GS Pétroliers (22h30). Cette rencontre, considérée comme le «clasico» de la discipline, verra d’un côté le club des Hauts-Plateaux tenter d’asseoir davantage sa nette supériorité sur le plan national, et de l’autre, le club algérois, à la recherche d’un sacre qui lui échappe depuis… 2010. A tout seigneur, tout honneur. Le club d’El-Bordj, qui détient le trophée depuis l’édition de 2014, cherche tout simplement à décrocher sa 8e coupe et la 5e de rang, alors que les Pétroliers n’ont plus goûtter à ce plaisir depuis 2010 en battant justement le NRBBA (3-1). C’est le seul titre d’ailleurs du GSP depuis son passage sous «l’étendard pétrolier», alors que l’ex-MC Alger avait décroché dix coupes entre 1984 et 2007. Lors des confrontations NRBBA-GSP à ce stade de la compétition, les deux équipes sont à égalité (1-1). Les Bordjis, devenus véritables spécialistes de la coupe, ont atteint cette saison l`ultime étape de l`épreuve pour la 11e fois consécutive, soit depuis l’édition de 2008 (perdue devant le MB Béjaïa 2-3), à ce jour. En championnat, le NRBBA a réalisé il y a deux semaines un véritable exploit en arrachant une victoire spectaculaire devant le GSP que personne n’attendait. Menés par 2 sets à 0 et 23-22 lors du 3e set, les camarades d’Amine Oumessad réussiront alors un extraordinaire retournement de situation pour l’emporter 3 à 2 devant un adversaire médusé auquel manquait un cheveu pour gagner (3-0) et le rejoindre du coup en tête du classement. Le scénario de l’édition-2016 s’est donc reproduit en 2018, puisque le NRBBA avait été sacré du titre national avant de réaliser le doublé une semaine plus tard. Les deux antagonistes aborderont cette finale dans les mêmes conditions qu’en 2016. Pour le président du NRBBA, Djamel Kharissat, la prudence est de rigueur : «Un match de coupe reste différent par rapport au championnat. Par exemple on a battu facilement le PO Chlef en championnat, mais en coupe, nous avons trouvé des difficultés énormes en nous imposant au tie-break en demi-finale». Le principal objectif des Bordjis reste évidemment la victoire finale. «Nous allons tout faire pour remporter le doublé après le titre de champion qui nous tend les bras. Nous voulons entrer dans l’histoire du volley-ball algérien en remportant un 5e doublé consécutif, ce qui n’a jamais été fait auparavant», a ajouté le président du club à l’APS. Le GS Pétroliers, encore sous le choc de la perte du titre national dans les conditions citées ci-dessus, tentera de refaire surface et briguer un trophée qu’il n’a plus remporté depuis neuf ans. Face au redoutable adversaire, les joueurs du GSP vont essayer d’oublier le cauchemar du championnat pour relever le défi de stopper la belle série des Bordjis et décrocher enfin le 2e trophée sous «l’étendard pétrolier». L’heure est à la «revanche» donc, après la récente débâcle en «finale» du championnat.
Le joueur du GSP, Akram Dekkiche affirme que ses camarades sont fins prêts pour le rendez-vous de ce jour : «Nous sommes prêts et ultra-motivés pour cette finale qu’on a très bien préparée». Et de conclure: «On a décidé de jeter toutes nos forces dans cette finale afin de sauver notre saison vu que ça fait un bon bout de temps qu’on n’a gagné aucun titre».