Ligue 1 USMBA-CRB

USM Bel-Abbès : El Hennani revient provisoirement aux commandes

Abdelghani El-Hennani est revenu aux commandes de la société sportive par actions (SSPA) de l’USM Bel Abbès, après quelques semaines de son retrait officiel de son poste, mais assurera cette mission d’une manière provisoire, puisqu’il est prévu l’élection d’un nouveau président le 31 septembre prochain, a-t-on appris du club de Ligue 1 de football.

Cette décision, prise lors de la réunion du Conseil d’administration de l’USMBA samedi soir, vise à dénouer la crise administrative que traverse le club après l’annulation de la désignation d’Abbes Morceli au poste du président de la SSPA pour cumul de fonctions. Outre le retour d’El Hennani, le Conseil d’administration de la formation de l’Ouest du pays a également procédé à la nomination de Kaddour Benayad au poste de directeur général de la SSPA/USMBA, a indiqué la même source. Benayad retrouve ainsi le même poste qu’il avait occupé lors de l’exercice 2017-2018, ponctué par un deuxième trophée de Coupe d’Algérie dans l’histoire du club qui a vécu la saison passée une période tumultueuse ayant failli l’envoyer au purgatoire.
Buttant toujours sur des problèmes d’ordre financier et administratife, le prochain exercice se présente aussi sous de mauvais auspices pour l’USMBA, et ses supporters assistent impuissants à un départ collectif de leurs meilleurs joueurs dont le contrat est arrivé à terme, alors que ceux toujours liés au club ont saisi la Chambre de résolution des litiges (CRL) pour bénéficier de leurs bons de sortie pour n’avoir pas perçu plusieurs salaires.
Du coup, l’entraineur Sid Ahmed Slimani, l’architecte du maintien de l’équipe en Ligue 1, fait face à d’énormes difficultés pour lancer la préparation de la nouvelle édition du championnat, dont le coup d’envoi sera donné à la mi-août prochain. D’ailleurs, le club l’USM Bel-Abbès a entamé sa préparation, sous la houlette de son coach, mais un nombre très limité de joueurs de la saison passée, tout en ouvrant les portes des tests à des éléments venus de différents horizons dans l’espoir de dénicher des oiseaux rares capables de défendre les couleurs de la formation de la « Mekerra » la saison prochaine.