Université de Boumerdès : Protestation des étudiants de la faculté des hydrocarbures et de la chimie

L’université M’Hamed Bagarra de Boumerdès a connu, hier, une effervescence. En effet, des centaines d’étudiants de la faculté des hydrocarbures et de la chimie ont déclenché un mouvement de protestation en organisant une marche pour dénoncer la politique du recrutement jugée « discriminatoire» à leur égard. La marche s’est ébranlée à partir du siège de l’INH où les étudiants ont sillonné le boulevard de l’Indépendance en brandissant des banderoles et en scandant des slogans réclamant «l’équité dans le recrutement au niveau de la Sonatrach et ses filiales». En dépit des études spécialisées en hydrocarbures et en chimie, «nous sommes considérés comme les autres ingénieurs pour participer aux concours de recrutement à Sonatrach sans aucune priorité » ont dénoncé les étudiants et de lancer «à quoi servent donc les facultés d’hydrocarbures et de chimie, si ses étudiants ne sont pas embauchés par Sonatrach et ses filiales ?», s’interrogent-ils, considérant l’absence d’équité « en mettant sur un même pied d’égalité des ingénieurs d’autres spécialités en matière de recrutement dans les filiales de la SONATRACH et pas nous » nous ont-ils déclaré. Les manifestants réclament « la priorité dans le recrutement, car ayant suivi des études spécialisées dans le domaine »
B. Khider