Tlemcen : Ouverture d’espaces de vente directe producteurs-consommateurs à Marsa-Ben-M’hidi

Des espaces de vente directe producteurs-consommateurs seront ouverts, durant la saison estivale 2018, au niveau de la plage autorisée à la baignade de Marsa-Ben-M’hidi (100 km de Tlemcen), a-t-on appris du secrétaire général de la wilaya. «Ces espaces permettront aux estivants de s’approvisionner directement auprès de producteurs, évitant ainsi les pratiques de prix illicites des commerçants au niveau de cette zone balnéaire sollicitée en grand nombre durant la période estivale», a affirmé Mohamed Amieur, à l’occasion de la tenue dimanche d’une rencontre régionale de préparation de la saison estivale, en réponse à une question d’un élu de l’APW de Tlemcen concernant la pratique de prix très chers de produits de consommation, parfois subventionnés, à l’instar du lait pasteurisé et de l’eau minérale. S’inspirant des «Souk Rahma» organisés pendant le mois de ramadhan et qui ont enregistré des résultats probants auprès des consommateurs, la wilaya compte tenir ces souks à Marsa-Ben-M’hidi dans le cadre de l’amélioration des conditions de séjour des estivants, a-t-il dit. A Marsa-Ben-M’hidi, qui reçoit en moyenne trois millions d’estivants durant l’été, des terrains seront mis, gratuitement, à la disposition des producteurs qui céderont leurs produits aux prix sortie d’usine, s’agissant notamment du Groupe «Giplait» et les eaux minérales de Mansourah, a précisé le secrétaire général de la wilaya, faisant savoir que cette expérience sera généralisée aux autres plages autorisées de la wilaya. Pour sa part, le directeur du commerce a indiqué que ces trois dernières années, les brigades de contrôle des prix et de la qualité sont mobilisés tout au long de l’été et en H 24, pour remplir leurs missions, faisant savoir que pour l’exercice 2017, Ils ont effectué pas moins de 5.355 interventions, concrétisées par 886 procès-verbaux adressés à la justice et 63 décisions de fermeture de locaux commerciaux.
Ces brigades ont opéré, également, la saisie de 11,80 tonnes de produits alimentaires totalisant un montant de 224.437 millions de dinars.