Tipasa

Tipasa : Saisie des véhicules non respectueux du confinement partiel

Les propriétaires des véhicules non respectueux du confinement partiel imposé à la wilaya de Tipasa, risquent la saisie de leurs véhicules à partir de samedi passé, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Selon la même source, «la commission de wilaya en charge du suivi de l’épidémie du nouveau coronavirus a donné des instruction fermes aux services de la sûreté et de la gendarmerie nationale, en vue de procéder à la saisie des véhicules contrevenant aux périodes de confinement partiel, pour une durée de 15 jours, en plus du versement d’une amende, et ce en application des orientations du Gouvernement visant la préservation de la santé publique du risque de propagation de ce virus». Les services de la wilaya de Tipasa ont lancé, à ce titre, un appel aux citoyens en vue du «respect strict des mesures de confinement prescrites par les autorités, en restant notamment chez eux, en guise de prévention contre la propagation de cette pandémie mondiale». La wilaya, qui boucle une semaine de confinement partiel, décidé par le Gouvernement le 28 mars dernier, a enregistré «une adhésion considérable des citoyens à cette décision de confinement», ont estimé les services de la wilaya. Toutefois, cette décision de saisie ne concerne pas, selon les mêmes services, les véhicules des personnels des collectivités locales et des administrations publiques détenteurs d’autorisations de circuler pour l’accomplissement de leurs missions , d’ordre humanitaire ou autre. Toujours en application des instructions du Gouvernement, les services de la wilaya de Tipasa ont décidé d’autoriser la continuité de certaines activités commerciales et de services nécessités pour la couverture des besoins des citoyens et la continuité de l’activité économique nationale. Sont donc exemptés de fermeture, selon la même décision, tout les commerce d’entretien et de réparation des véhicules (tous types), machines et équipements agricoles, de contrôle technique (des véhicules), et autres commerces de vente des pneus et de pièces détachées. A cela s’ajoutent, les commerces de vente des fournitures des exploitions agricoles et des activités de pêche et d’aquaculture, de même que les activités de vente de poissons, de produits agricoles et phytosanitaires, et des aliments de bétail, outre l’autorisation d’ouverture des cliniques vétérinaires privées, et la vente (de détail) des ordinateurs et équipements de télécommunication. Les commerces de réparation et d’entretien des ordinateurs et équipement électroniques, de même que ceux de vente d’équipement médicaux pour les maladies des os et articulations, les opticiens et les pressings sont, également, exempté de fermeture.